Contribution des professeurs émérites

Par leur engagement et leur travail chevronné, les professeures et professeurs émérites du Département ont significativement contribué à l’avancement et à la promotion de l’histoire. Qu’elles traitent de l’Antiquité, du Moyen-Âge, des femmes ou du Canada, leurs éminentes recherches constituent un maillon important de la préservation de la mémoire des peuples et des civilisations du monde entier.


Andrée Désilets

Mme Désilets a reçu le titre de professeure émérite en 1991

Le 6 octobre 2003, l'historienne Andrée Désilets a reçu la Médaille du jubilé de la reine. La Médaille du jubilé de la reine commémore le 50e anniversaire du couronnement d’Elizabeth II. La professeure retraitée Andrée Désilets a reçu l’insigne honneur des mains du professeur retraité Antoine Sirois (à gauche) en présence du doyen de la FLSH Bernard Chaput.

Résumé de carrière


Jean-Pierre Kesteman

M.  Kesteman a reçu le titre de professeur émérite à la Collation des grades du 22 octobre 2005.

Professeur au Département d'histoire de 1968 à 2003, le professeur Jean-Pierre Kesteman a pratiquement consacré toute sa carrière à l'Université de Sherbrooke. Il est arrivé de Belgique en 1965 après de solides études à l'Université de Louvain. Très rapidement, Jean-Pierre Kesteman s'est impliqué au cœur de la vie départementale, et en particulier au niveau de la configuration des programmes d'histoire. Professeur d'histoire de l'Antiquité, il a réorienté sa carrière en 1970 pour s'intéresser à l'histoire des Cantons de l'Est. Il a publié toute une série d'ouvrages en histoire du Québec, et plus particulièrement en histoire régionale, qui font de lui le meilleur spécialiste francophone de l'histoire de Sherbrooke et des Cantons de l'Est. Son engagement dans la vie universitaire a été marqué entre autres par un mandat de vice-recteur à l'enseignement, de 1993 à 1998.

Formation, carrière à l’Université de Sherbrooke, prix et distinctions, principales publications, ouvrages, articles, conférences et associations


J. M. De Bujanda

M. De Bujanda a reçu le titre de professeur émérite à la Collation des grades du 26 octobre 2002.

Le professeur J. M. De Bujanda est titulaire d'un doctorat en théologie de l'Université grégorienne et d'un doctorat en histoire de la Sorbonne. Spécialiste de l'histoire religieuse et intellectuelle de l'Europe du XVIe siècle, il a été professeur d'histoire à la Faculté des lettres et sciences humaines et il a dirigé le Centre d'études de la Renaissance qu'il a fondé en 1969. Il a consacré une bonne part de sa vie professionnelle à l'édition complète des index des livres interdits depuis la fin du Moyen Âge jusqu'à nos jours. J. M. De Bujanda a produit la liste commentée et annotée de tous les ouvrages de tous les auteurs condamnés par les universités, l'Inquisition et la Congrégation de l'Index. Ses travaux lui ont valu plusieurs honneurs dont, en 1984, la médaille du Collège de France et, en 1995, son élection comme membre de la Société royale du Canada.

J.M.De.Bujanda@USherbrooke.ca

Formation, carrière, domaines d’enseignement, principales distinctions, publications, chapitres significatifs et autres implications


Micheline Dumont

Mme Dumont a reçu le titre de professeure émérite en 2000.

La professeure Micheline Dumont est née à Verdun en 1935. Elle a obtenu une licence en lettres de l’Université de Montréal et une maîtrise en histoire de l’Université Laval. Elle a enseigné à l’Institut Cardinal-Léger de 1959 à 1961, au Collège Sainte-Anne de Lachine en 1960 et 1961, au Collège Regina Assumpta de Montréal de 1962 à 1963 et à l’École normale Cardinal-Léger entre 1959 et 1968. En 1970, elle est devenue professeure à l’Université de Sherbrooke, poste qu’elle a occupé jusqu’à sa retraite en 1999. Didacticienne de l’histoire, Micheline Dumont s’est plus particulièrement intéressée à l’histoire des femmes et à l’étude des pratiques de l’histoire. Elle a publié une dizaine de livres, près de 200 articles et une soixantaine de recensions de volumes. Elle a participé à la rédaction d’une quarantaine d’ouvrages collectifs et prononcé plus de 200 communications et conférences publiques. Madame Dumont a reçu un prix de la Société Royale du Canada pour l'étude du genre. Celui-ci souligne une contribution importante à la compréhension des questions liées à la différence sexuelle. Elle est membre de la Société royale du Canada depuis 1993.

Formation, carrière, domaines d’enseignement et de recherche, publications et biographie