Mauricio Correa

Doctorant en histoire
Mauricio.Cuellar.Correa@USherbrooke.ca

Titre du projet de thèse

Ruptures, continuités et radicalisation des mouvements étudiants latino-américains. Le cas de l’Organisation continentale et latino-américaine des étudiants (OCLAE) durant la Guerre froide

Résumé

Cette thèse étudie le développement de la pensée, les revendications et les processus organisationnels transnationaux des mouvements étudiants latino-américains, regroupés dans l'Organisation continentale latino-américaine des étudiants (OCLAE) durant la Guerre froide à l’aide de leur revue et des résolutions des congrès latino-américains des étudiants (CLAE) entre 1948 et 1992. Nous avons évalué comment le contexte de la Guerre froide a façonné les processus organisationnels des étudiants et la nature politique et idéologique de leurs positions.

L'objectif est de présenter un regard endogène faisant ressortir la manière dont l’OCLAE se conçoit et se définit ainsi que la manière de voir et de concevoir les réalités sociopolitiques dans lesquelles l’organisation évolue. Cela nous a permis de dégager les contradictions, ruptures et continuités faisant de l'OCLAE, encore aujourd'hui, une organisation importante de coordination des mouvements étudiants avec 38 fédérations membres, en provenance de 24 pays de la région.

Le processus de radicalisation des mouvements étudiants durant la Guerre froide a permis d'unifier les forces de gauche au sein d'une organisation plutôt que de les polariser, en permettant la création d'un espace public transnational où s'expriment des solidarités contre les dictatures et s'élaborent des prises de position anti-impérialistes. Durant la Guerre froide, l'être latino-américain, cette identité complexe et polarisée, acquiert une certaine unité en raison de l’accumulation d'expériences historiques douloureuses et traumatisantes. Cela génère aussi une expérience de résistance, de transgressions et de resymbolisations permettant l'élaboration de réseaux transnationaux comme l'OCLAE. Ce type de mouvements a permis une déterritorialisation du national en se servant d'espaces multinationaux pour exercer leur opposition et véhiculer un projet latino-américain d'unité.

Direction de la thèse

Pr Maurice Demers

Mots clés reliés au projet de thèse

Mouvements étudiants, Guerre froide, organisations étudiantes, OCLAE, luttes sociales, universités, militants, luttes étudiantes, Amérique latine.

Autres renseignements

Études universitaires antérieures

  • Maîtrise en histoire (Université de Sherbrooke, 2010)
  • Baccalauréat multidisciplinaire avec cheminement en politique appliquée (Université de Sherbrooke, 2005)

Mémoire de maîtrise

Analyse comparative du développement organisationnel des mouvements étudiants dans deux métropoles d’Amérique : Montréal et Bogota (1954-1964)

Publications et communications 

Ouvrages recensés
  • Simard, Marc, Histoire du mouvement étudiant québécois 1956-2013. Des Trois Braves aux carrés rouges, (Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2013, 326 p.), Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 67, n° 3-4, 2014, p. 458-461.
Articles
  • « Commémoration des 50 ans de la mort de Camilo Torres, pionnier de la théologie de la libération », 15 février 2016, publié dans HistoireEngagee.ca (revue en ligne) 
  • « Élections et processus de paix en Colombie », 14 février 2014, publié dans HistoireEngagee.ca (revue en ligne)
  • « Un coup d’œil à l’histoire du mouvement étudiant québécois pour enrichir le débat actuel sur la grève étudiante », 29 mars 2012, publié dans HistoireEngagee.ca (revue en ligne)
Communications et conférence publiques
  • « Les mouvements étudiants en Amérique latine », séance-rencontre Québec-Mexique, organisée par Catherine Vézina, professeure à la Division de Historia Centro de Investigación y Docencia Económicas Mexico, et Maurice Demers, professeur au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, mai 2018
  • « Ruptures, continuités et radicalisation des mouvements étudiants latinoaméricains. Le cas de l’Organisation continentale et latino-américaine des étudiants (OCLAE) durant la Guerre froide », organisée par le Groupe interdisciplinaire de recherche sur les Amériques (GIRA), mars 2015
  • « Les luttes pour l'autonomie universitaire et l’accessibilité à l’éducation, revendications historiques des mouvements étudiants latino-américains et leur politisation », 8e colloque étudiant en histoire de l’Université de Sherbrooke, février 2015
  • « Utopies et solidarités. Les processus organisationnels de l’Organisation continentale et latino-américaine des étudiants (OCLAE) et leur impact comme espace publique de contestation pendant la guerre froide », Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (ACÉLAC), mai 2014
  • « De Bogotá à Montréal : les processus de politisation et d'organisation des mouvements étudiants (1954-1964) », 7e colloque étudiant en histoire de l’Université de Sherbrooke, février 2014
  • « Colombie 60 ans de conflit interne. La paix est-elle possible? », organisée par l'Équipe de recherche sur l'invention et l'affirmation du sud (ERIAS), décembre 2013
  • « America latina en el imaginario colectivo del militantismo estudiantil quebequence », Congrès de l’Association canadienne des études latino-américaines et des Caraïbes (ACÉLAC), mai 2013
  • « La politisation et l’engagement étudiant, du nord au sud », avec Pascal Scallon-Chouinard, organisée par les Services historiques Six-Associés dans le cadre des Cafés historiques, mai 2013