Profil de Geneviève

Diplômes

  • Baccalauréat : 1998
  • Maîtrise : 2001

Emploi (au moment de l'entrevue)

Registraire du patrimoine culturel, ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Avantages

Les tâches sont très variées et allient l’histoire, le droit, l’informatique et le travail administratif. Je ne me limite pas à l’histoire pure et dure, je touche à tout ce qui m’intéresse.

Principales tâches

Préparer la mise en œuvre de lois sur le patrimoine culturel; élaborer les procédures administratives, les modèles de document et les ajustements informatiques relatifs à l’application des nouvelles lois; inscrire au registre du patrimoine culturel les nouveaux biens; protéger les nouveaux biens culturels québécois; développer le système informatique permettant l’inventaire des biens culturels.

Son conseil

Il faut bien se connaître. Si on souhaite faire de la recherche, il est préférable d’envisager une carrière universitaire ou de consultant en histoire. Pour être heureux dans l’appareil gouvernemental, il faut être prêt à faire des tâches variées et accepter que notre travail soit commenté et enrichi par plusieurs collègues et toute une chaîne hiérarchique.

Souvenir de l’UdeS

Mon voyage-étude en Italie et en Grèce en 3e année du baccalauréat. Je rêvais d’aller en Europe depuis toujours et ce voyage m’a donné envie d’en faire d’autres et de prendre le temps de bien me documenter avant de partir.

« C’est tellement enrichissant d’être au service de l’État et des citoyens! Chaque jour, je sens que je contribue au développement culturel de notre société, tout en comblant ma passion pour l’histoire. »