Thèse - Résumé

Les Enfants de Chénier dans un autre grand spectacle d'adieu : transcription et commentaires

François MARTEL

Cette thèse est une lecture commentée et une transcription d’une performance enregistrée sur bande sonore de la création collective Les Enfants de Chénier dans un autre grand spectacle d’adieu qui a été présentée du 23 septembre au 11 octobre 1969. Le spectacle a été créé à partir d’un canevas et d’une mise en scène de Jean-Claude Germain et il est basé sur les improvisations des comédiens Louisette Dussault, Nicole Leblanc, Monique Rioux, Gilles Renaud et Jean-Luc Bastien. Peu de documents d’informations ont survécu après une courte série de représentations de ce spectacle sinon une bande sonore et quelques critiques journalistiques. Pourtant, dans le Nouveau Théâtre québécois (1973), Michel Bélair affirme que le Spectacle d’adieu est un tournant dans l’évolution du théâtre québécois. Afin d’éclaircir le rôle de cette pièce dans l’évolution du théâtre québécois, nous nous attachons d’abord à situer le Spectacle d’adieu dans le contexte socioculturel de la période 1965 à 1970 au Québec. Un exercice comparatif binaire à la manière de Philip Stratford entre le Spectacle d’adieu et The Farm Show (du Théâtre Passe Muraille) démontrera ensuite que le Spectacle d’adieu a influencé le développement du théâtre canadien-anglais de l’époque. De plus, un des objectifs de cette thèse est d’offrir la première transcription d’une performance du spectacle enregistrée par Réginald Hamel en 1969. Cette transcription sera produite selon une méthodologie développée à partir de deux champs d’études principaux, soit le théâtre et l’anthropologie.