Le grain du papier, roman historique pour adolescents suivi de l'écriture d'un roman historique pour adolescents : Écueils et stratégies, essai 

Valérie DESCÔTEAUX 

La création d'un roman historique pour adolescents est le but ultime de ce mémoire. Le grain du papier présente l'histoire d'une jeune fille, Gabrielle, vivant sur une crémerie, dans les Cantons-de-l'est, au dernier quart du 19esiècle. La venue d'un artiste-reporter, subjugué par le talent en dessin de Gabrielle, laisse entrevoir de nouvelles perspectives de vie pour elle alors qu'il décide de lui enseigner son métier, bien qu'aucune femme ne le pratique encore au Québec.

Outre l'écriture du roman, tout un travail de réflexion sur le genre du roman historique pour adolescents complète cette recherche en creation littéraire. Comme le roman historique pour adolescents a deux parents, le roman historique en général et la littérature pour la jeunesse, le premier chapitre remonte aux origines européennes et suit la trajectoire des deux genres jusqu'à aujourd'hui, principalement au Québec. Il en circonscrit aussi les caractéristiques et les fonctions. Le deuxième chapitre vise plus précisément les stratégies d'écriture communes au genre quant au traitement du temps et au travail narratif, notamment par une analyse succinte de cinq oeuvres publiées au cours des 30 dernières années.

Le troisième chapitre, revient sur la démarche d'écriture entourant le roman présenté en début de mémoire. Y sont abordées entre autres les questions de la circonscription du sujet historique, de la démarche de recherche en vue de la reconstitution historique, ainsi que de l'influence de la démarche historique sur l'écriture du texte de fiction. De même, des exemples illustrent quelles caractéristiques et stratégies d'écriture propres au genre ont été appliquées à l'intérieur de l'oeuvre de création, et comment s'est opéré le travail de la fiction et de la prose.

L'étude de la trajectoire éditoriale du roman historique pour adolescents montre que les auteurs québécois n'hésitent pas à aborder l'Histoire sous un angle nouveau, par exemple, en choisissant de se placer du point de vue de ceux qui ne figurent pas dans les manuels. Par la même occasion, il ressort que tous les genres littéraires ou presque (policier, fantastique, etc.) peuvent être combinés au genre historique. Enfin, le roman historique pour adolescents permet au jeune lecteur contemporain en quête d'identité de trouver des réponses aux questions propres à l'adolescence, car souvent, malgré la distance temporelle, il se reconnaît dans ce héros du même âge que lui.