Les figures de la récurrence dans « Le testament français » d'Andrei Makine suivi de Marcher à côté de soi (création) 

Marie-Christine RICHARD

Ce mémoire de maîtrise en études françaises s'inscrit dans une perspective d'apprentissage de l'art d'écrire de la fiction par l'étude de la forme d'une oeuvre reconnue, en l'occurrence Le Testament français d'Andreï Makine.

Dans la première partie du mémoire, j'analyse l'emploi dans ce roman de trois formes liées à la récurrence -- le retour au point de départ, l'itération et la répétition -- pour tenter de comprendre comment elles fonctionnent et quel effet elles produisent. J'espère ainsi d'une part régler un problème d'écriture dans une de mes nouvelles, Le Seuil , et, d'autre part, m'approprier ces formes afin de les intégrer à ma palette fictionnelle.

La deuxième partie, Marcher à côté de soi , comprend neuf nouvelles sur la thématique de l'aliénation de soi. Lors de leur écriture, ou de la réécriture dans le cas du Seuil , j'ai tenté d'intégrer ce que la réflexion sur la forme de la fiction entamée avec l'analyse du Testament français m'a permis de comprendre, notamment l'équilibre entre dire et donner à voir, le rôle de la thématique dans la transition entre les segments et l'emploi du retour au point de départ.