Le patrimoine lettré et les imprimés anciens au Québec et au Canada. Travaux pour une histoire du livre, des collections et de la lecture

Ce projet de dossier s’inscrit au cœur des travaux sur la notion de transfert des savoirs entre la République des Lettres européenne et le Nouveau Monde. Or, ce sont les bibliothèques privées et celles des anciens collèges, séminaires, universités et congrégations religieuses qui ont été les vecteurs privilégiés de ce transfert culturel survenant aux origines de la formation de la culture lettrée au Québec et au Canada. De fait, les différentes bibliothèques regorgent d’une multitude de livres imprimés aux xvie, xviie et xviiie siècles. Les institutions universitaires, religieuses ou culturelles conservent ainsi nombre d’ouvrages qui sont de la plus grande utilité à la recherche et aux travaux de chercheurs et des étudiants des cycles supérieurs. Malheureusement, les richesses de ces fonds ne sont guère connues, elles ne sont parfois pas même cataloguées et, encore moins, exploitées. C’est cet important patrimoine dont il importe de mettre en évidence la valeur intellectuelle dans ce numéro.

Le dossier, placé sous la direction de Marc-André Bernier (UQTR), Johanne Biron (UQAR) et Claude La Charité (UQAR), est en ligne à l'adresse suivante : http://www.erudit.org/revue/memoires/2013/v5/n1/index.html