Histoire de l'édition littéraire au Québec au XXe siècle

Sous la direction de Jacques Michon

L'Histoire de l'édition littéraire au Québec au XXe siècle est divisée en six périodes correspondant chacune à une étape de l'évolution du livre. Durant la première période, dont l'origine remonte aux années 1880, la librairie est le principal agent de l'édition; cette situation prévaut jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, au moment où apparaît la figure de l'éditeur professionnel. Commence alors une deuxième période où l'édition littéraire acquiert une plus grande visibilité qui découle d'entreprises entièrement consacrées à la promotion d'œuvres canadiennes. Le volume 1 est consacré à ces deux premières périodes.

L'interruption des relations commerciales avec la France durant la Deuxième Guerre mondiale permet à l'éditeur local de devenir, pour la première fois, l'unique fournisseur de la librairie canadienne-française et un acteur important de la scène intellectuelle. Les maisons d'édition se multiplient et l'édition littéraire connaît un essor sans précédent. La reprise de l'édition française à partir de 1945 plonge le milieu du livre dans un marasme qui dure une dizaine d'années. Coupé du grand public, l'éditeur littéraire connaît des moments difficiles et développe des stratégies pour contourner la crise provoquée en partie par les producteurs de manuels scolaires qui font affaire directement avec les institutions d'enseignement et affaiblissent de la sorte un réseau de librairie déjà fragile. Le volume 2 est consacré à ces troisième et quatrième périodes.

Une nouvelle ère s'amorce avec la Révolution tranquille, en 1960. Le soutien des pouvoirs publics modifie en profondeur les structures de l'édition, relance la production, stimule le commerce et suscite l'émergence de nouvelles maisons qui connaissent une relative stabilité. Au milieu des années 1970, on assiste à la montée en puissance de grands groupes éditoriaux et de maisons de distribution, favorisée par l'introduction de technologies nouvelles et par l'appui des gouvernements qui mettent désormais l'accent sur la rentabilité commerciale des sociétés. Le volume 3 est consacré à ces cinquième et sixième périodes.

Volumes parus

  • Histoire du l'édition littéraire au Québec au XXe siècle, volume 1: La naissance de l'éditeur, 1900-1939. Saint-Laurent, Fides, 1999, 485 p.

Dirigée par Jacques Michon. Avec la collaboration de Liette Bergeron, Marie-Claude Brosseau, Yvan Cloutier, Dominique Garand, Richard Giguère, Marc-André Goulet, Pierre Hébert, François Landry, Patrick Nicol, Suzanne Pouliot, Simone Vannucci, Josée Vincent et l'assistance de René Davignon.

Prix obtenus :
prix Jean Éthier-Blais de la Fondation Lionel-Groulx 2000
prix Alphonse-Desjardins de l'Association des auteurs des Cantons de l'Est 2000

  • Histoire du l'édition littéraire au Québec au XXe siècle, volume 2:Le temps des éditeurs, 1940-1959. Montréal, Fides, 2004, 538 p.

Dirigée par Jacques Michon. Avec la collaboration d'Yvan Cloutier, Richard Giguère, Pierre Hébert, André Marquis, Suzanne Pouliot, Josée Vincent et l'assistance de René Davignon.

Prix obtenu :
Grand Prix littéraire de la Ville de Sherbrooke (catégorie essai) 2006

Dirigée par Jacques Michon. Avec la collaboration de Mélanie Beauchemin, Frédéric Brisson, Julie Frédette, Pierre Hébert, Marie-Pier Luneau, Suzanne Pouliot, Nathalie Watteyne et l’assistance de René Davignon.