Les métiers du livre au Québec

Le projet « Les métiers du livre au Québec » (MLQ) s'inscrit dans la foulée d'une histoire du livre qui, prise dans son acception la plus large, s'intéresse au contexte de production et de diffusion de l'écrit, de même qu'aux pratiques et aux usages de la lecture. Certains agents ont jusqu'ici encore peu retenu l'attention des chercheurs. Pourtant l'étude de leurs trajectoires, de leurs fonctions et de leurs pratiques permet de développer la connaissance de chacun des métiers du livre tout en améliorant la compréhension générale du système-livre. Qui sont, par exemple, les traducteurs, ouvriers de l'ombre sur qui repose le succès de plusieurs auteurs? Quand le métier de distributeur est-il né et pourquoi a-t-il un poids économique si important à l'heure de la convergence dans le monde des médias? Autant de questions auxquelles le projet tentera de répondre.

Le projet MLQ poursuit deux objectifs, soit la réalisation du Dictionnaire historique des gens du livre au Québec et la constitution de la base de données « Gens du livre au Québec ».

Placé sous la direction de Josée Vincent et Marie-Pier Luneau, le projet MLQ réunit huit autres chercheurs de l'Université de Sherbrooke, de l'Université Laval et de l'Université de Montréal, responsables de différents axes de recherche, soit :

  • Paul Aubin (U. Laval): L'édition scolaire
  • Frédéric Brisson (U. de S.): La librairie
  • Patricia Godbout (U. de S.): La traduction, l'édition anglophone et allophone
  • Pierre Hébert (U. de S.): L'illustration
  • Marcel Lajeunesse (U. de M.): Les bibliothèques, la bibliographie et la bibliophilie
  • Éric Leroux (U. de M.): L'imprimerie, la typographie et la reliure
  • Marie-Pier Luneau (U. de S.): L'édition spécialisée
  • Jacques Michon (U. de S.): L'édition littéraire et commerciale
  • Suzanne Pouliot (U. de S.): L'édition pour la jeunesse
  • Josée Vincent (U. de S.): Politiques du livre et associations professionnelles

Le projet compte aussi un grand nombre de collaborateurs, étudiants, stagiaires postdoctoraux et professeurs, provenant de diverses universités québécoises, canadiennes et étrangères. Il offre la possibilité aux étudiants d'allier formation théorique et pratique dans la collecte de données, la constitution d'outils de recherche et la rédaction de notices.

Dans le cadre du projet, plusieurs index, bibliographies et inventaires de fonds d'archives ont été réalisés. Nous offrons aux chercheurs la possibilité de consulter des bases de données et des outils de recherche en ligne (répertoires, index, etc.).