Les Classiques pour tous. Étude socio-historique des collections de classiques à bas prix, de Didot à Wikisource

Sous la direction d'Anthony Glinoer (U. de Sherbrooke)

Subvention CRSH – Savoir, 2020-2025

Peu d’entreprises éditoriales articulent autant le national et l’international d’une part, le canon et le best-seller d’autre part que les collections de classiques de la littérature et de la philosophie, vendues à bas prix pour qu’un public de toute origine sociale puisse y avoir accès. Mettant Shakespeare, Platon et Voltaire à portée de toutes les bourses, ces collections se sont multipliées à partir du XIXe siècle et ont bien leur place encore aujourd’hui, que ce soit sur les étals des librairies ou sur notre ordinateur avec le projet Gutenberg par exemple. Ce projet vise à étudier, sur une longue période historique (XIXe-XXIe siècles) et sans limitation géographique, l’histoire transnationale et transculturelle de ces collections : bibliométrie, bibliographie matérielle, étude des transferts culturels et histoire de l’édition seront mobilisées pour mener à bien le projet.