Fonds de soutien à la recherche - 2018-2019

Le montant auquel a droit l'Université de Sherbrooke dans le cadre du Fonds de soutien à la recherche du gouvernement du Canada pour 2018-2019 est de 7 478 061 $. Ce montant comprend une allocation générale de 7 061 316 $ et une subvention de projets supplémentaires de 482 008 $. Les catégories de dépenses sont les suivantes :

Subvention de l'Université de Sherbrooke 2018-2019 - 7 478 061 $
Installations de recherche
348 910 $
Ces coûts couvrent, entre autres, l’entretien ménager, l’entretien courant, l'entretien technique, la sécurité, les assurances, l’énergie, les ateliers mécaniques, les magasins et la coordination.
Ressources en matière de recherche
3 214 942 $
Ces coûts couvrent entre autres les acquisitions de la bibliothèque et des logiciels, les technologies de l'information, la gestion des archives.
Gestion et administration des activités de recherche d'un établissement
2 873 686 $
Ces coûts comprennent les ressources dédiées à la gestion des subventions et contrats, le financement des instituts de recherche, les finances et les ressources humaines, les relations internationales et les communications.
Exigences règlementaires et normes d'agrément
800 000 $
Ces coûts comprennent notamment la gestion des animaleries, la stérilisation, les risques environnementaux et biologiques, l'éthique et la radioprotection.
Propriété intellectuelle et mobilisation des connaissances
 210 341 $
Ces coûts comprennent les frais reliés au transfert des technologies et au soutien administratif pour l'obtention de licences.

Établissements affiliés pour 2018-2019

La liste des centres hospitaliers ou instituts de recherche sur la santé affiliés est la suivante :

  • Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de l’Estrie – CHUS (CIUSSS de l’Estrie – CHUS)
  • Centre intégré universitaire de santé et services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre – Hôpital Charles-Le Moyne

Objectifs de rendement

L'Université doit définir et communiquer publiquement ses objectifs de rendement à l’égard de la subvention du Fonds de soutien à la recherche. Ces objectifs doivent correspondre à la façon dont l’Université a choisi d’investir sa subvention, c’est-à-dire dans une, plusieurs ou les cinq catégories de dépenses admissibles, et ils doivent comprendre les indicateurs et les résultats cibles.

Dans le cadre de sa subvention générale pour 2018-2019, l'Université de Sherbrooke a établi les objectifs de rendement suivants :

Catégorie de dépenses admissiblesObjectif de rendementIndicateurExtrantRésultat déclaré en fin d'exercice
1. Installations de rechercheOrganiser les installations de recherche sous la forme de plateformes technologiques afin de mieux les exploiterNombre de plateformes technologiquesPortion de la subvention investie dans le personnel professionnel de plateformes technologiquesDes balises entourant la création de plateformes de recherche ont été mises en place en janvier 2019. Le comité consultatif s'est réuni deux fois au cours de la période. De nouvelles plateformes seront annoncées en 2019-2020.
3. Gestion et administration des activités de rechercheMettre en application le plan d'action en matière d'équité de l'Université de SherbrookeNombre de personnes dont les tâches comprennent l'application du planPortion de la subvention investie dans le personnel du  Service d'appui à la recherche, à l'innovation et à la créationL'équivalence à temps plein de personnel au SARIC en 2017-2018 était à 36,91 alors qu'en  2018-2019, il est passé à 38,36.
3. Gestion et administration des activités de rechercheDévelopper la stratégie Innovation, Partenariats et Entrepreneuriat de l'Université de SherbrookeNombre de partenariats de recherche avec des entreprises et organisationsPortion de la subvention investie dans le Groupe de partenariats d'affaires de l'Université de SherbrookeLe nombre d'ententes et de contrats de recherche actifs avec des partenaires publics ou privés étaient de 528 en 2017-2018, alors qu'en 2018-2019, le nombre est passé à 855.
4. Exigences réglementaires et normes d'agrémentMaintenir un haut niveau en matière d'éthique et de conduite responsable en rechercheConformité avec les exigences règlementaires  et normes d'agrémentPortion de la subvention investie pour l’acquisition d'un logiciel de gestion des animaleries afin d’assurer une communication entre les équipes de recherche et de consigner et consulter toute intervention faite à un animalLe SARIC a adapté un système existant répondant aux besoins des comités d’éthique à la recherche afin de réduire le temps de traitement des demandes, de faire la gestion et le suivi des dossiers de demandes électroniques et d’uniformiser les processus. Cette solution informatique en français permet aux chercheurs et au personnel de déposer des demandes aux comités d’éthique de la recherche (humains et animaux) à l’aide d’une seule plateforme. Cela facilite l’intégration, réduit le temps de formation et améliore les suivis.

Dans le cadre de sa subvention pour projets supplémentaires, l'Université de Sherbrooke a établi les objectifs suivants :

1.     Atteindre les cibles du plan DÉFI4 de l’UdeS

Objectif : Atteindre les cibles du plan DÉFI4 de l’UdeS

Indicateurs : Développement d’une formation en lien avec les enjeux d’EDI – Cette formation a été créée et mise en ligne. Les membres de la communauté universitaire ont été invités à la suivre. Mise en place une campagne de sensibilisation. La campagne de sensibilisation a fait la promotion de la formation en ligne, a permis d’offrir un support au congrès Femmes en physique Canada et présenté le plan DÉFI4 de l’institution sur des pages web de l’institution.

Résultats : Afin d’atteindre les cibles du plan DÉFI4 de l’UdeS, une embauche et du dégagement de personnel ont été faits au Service d’appui à la recherche, à l’innovation et à la création (SARIC) et au Services des ressources humaines. Des outils ont été développés et des campagnes de sensibilisation de la communauté universitaire ont été déployées par le rectorat en collaboration avec le Service des communications. Ainsi, un plan de communication a été produit et le congrès Femmes en physique Canada (présenté à l’Université de Sherbrooke) a été supporté par l’institution. La formation en EDI a été préparée et présentée pour déploiement à la communauté universitaire. Les personnes membres des directions des services de l’Université ont ainsi suivi la formation. Des pages web informatives ont été mises en ligne sur le site de l’Université de Sherbrooke et les professeurs ont été invités à suivre la formation proposée (ainsi que celle des 3 conseils fédéraux).

2.     Réaménagement du laboratoire Z5-1042

Objectif : Permettre à un nouveau chercheur de lancer ses activités de recherche

Indicateur : Réaménagement d’un laboratoire en fonction des besoins du nouveau chercheur

Résultat : La Faculté de médecine et des sciences de la santé a accueilli un nouveau chercheur pour lequel un laboratoire devait être réaménagé. Il s’agit du local Z5-1042. Le Service des immeubles a donc pu le rendre adéquat en fonction des recherches visées par le chercheur et des équipements à y installer. Les travaux ont consisté en la démolition de hottes chimiques, le changement des comptoirs, l’ajout d’éviers et de prises électriques. Les travaux ont été réalisés à l’intérieur de la période visée et en-deçà des coûts évalués. Le chercheur a pu intégrer le laboratoire et lancer ses activités de recherche selon l’échéancier prévu.

3.     Réaménagement du laboratoire Z8-2049

Objectif : Regrouper les spectromètres dans un même laboratoire

Indicateur : Réaménager le local Z8-2049 afin d’installer les spectromètres

Résultat : La Faculté de médecine et des sciences de la santé a procédé à l’achat d’un nouveau spectromètre. Le local Z8-2049 a été aménagé afin de pouvoir regrouper le nouvel appareil ainsi qu’un autre installé dans un laboratoire différent. Pour ce faire, il a fallu installer une nouvelle hotte chimique, apporte une correction à la ventilation du local, installer des prises électriques conformes pour les spectromètres, installer un support à bonbonnes et ajouter une nouvelle section de comptoir. Les travaux ont été réalisés dans les temps et les coûts nécessaires à ce réaménagement ont été en deçà des coûts prévus. Le laboratoire est maintenant fonctionnel et utilisé par les membres de la communauté professorale.

4.     Achat de Licensee locator (Patsnap)

Objectif : Faciliter le retraçage de technologies existantes

Indicateur : Nombre de déclarations d’invention

Résultat : Le Service d’appui à la recherche, à l’innovation et à la création (SARIC) s’est abonné à Licensee Locator (Patsnap), un outil d’analyse permettant aux utilisateurs d’identifier et de localiser les acquéreurs ou preneurs de licences potentiels pour une technologie brevetée. Cet outil s’est avéré très utile afin de stimuler activités de commercialisation de la communauté de recherche de l’Université de Sherbrooke. Le SARIC s’est déclaré très satisfait des services offerts par Patsnap. À l’UdeS, on comptait 15 déclarations d'invention en 2018-2019 et 33 déclarations ont été faites en 2019-2020. Par souci d’efficacité, une révision des processus a été faite et il a été convenu que la société de valorisation Transfertech utiliserait ce type de base de données dans l’avenir et que le SARIC utiliserait plutôt les bases de données gratuites.

5.     Bonification des ressources numériques

Objectifs : Permettre à la communauté de recherche d’avoir accès à des bases de données plus variées. Faciliter le partage et la gestion des données de recherche

Indicateurs : Achats d’accès à des bases de données. Achat d’un service de partage de données. Mise en place du système NAGANO pour les données en matière d’éthique

Résultat : Le Service des bibliothèques et des archives a pu mettre à la disposition de la communauté de recherche de nombreuses nouvelles bases de données grâce à la subvention : Portage (réseau de services partagés pour les données de recherche), Strada Lex Europe (base de données en droit européen incluant les sources officielles, la réglementation consolidée près de 500 monographies provenant principalement des éditeurs juridiques Larcier et Bruylant et 13 revues), e-Anatomy (atlas interactif d'anatomie du corps humain. Présentation de l'anatomie humaine en coupe basée sur l'imagerie médicale - scanner, IRM, radiographies - et l'anatomie macroscopique. Plus de 5400 structures anatomiques et plus de 375 000 points de légende), RxTx (source canadienne de référence en matière de prescription et de gestion des traitements médicamenteux au point d’intervention et offre aux professionnels de la santé un accès en ligne à des renseignements fiables et fondés sur des données probantes concernant les médicaments et les traitements au Canada), CVE (collection de vidéos éducatives). Le Service d’appui à la recherche, à l’innovation et à la création a quant à lui pu compléter la mise en place d’un système de gestion des données en matière d’éthique (NAGAGO) afin d’alléger les processus de dépôt et de suivi des demandes de certification éthique. Ce système facilite grandement l’échange entre les chercheurs, les gestionnaires et les membres des comités d’éthique à la recherche.