Sécurité laser

Les lasers sont de plus en plus utilisés en recherche, tant dans les sciences fondamentales comme la physique ou la chimie que dans les sciences appliquées du génie et de la médecine. La prévention et la sécurité laser sont essentielles à un environnement sain et sécuritaire. Une lésion à un œil est souvent permanente et irréversible.

Prévention et protection

La protection des utilisateurs est à la base du concept de sécurité laser. La notion de zone de laser contrôlée, définie comme zone où le rayonnement est susceptible de dépasser l’EMP, entre alors en jeu. La conception de la zone laser exige que la hauteur du faisceau soit inférieure à celle des yeux d’un utilisateur assis ou debout. Le faisceau doit être dirigé loin des bureaux, écrans d’ordinateurs, portes et fenêtres. L’accès à cette zone doit être contrôlé et identifié par une affiche normalisée et une verrine lumineuse.

Une fois à l’intérieur de la zone contrôlée, les protections collectives sont à privilégier afin d’éviter toute exposition oculaire ou cutanée au faisceau direct et aux réflexions spéculaires et diffuses. Ces protections consistent à confiner le faisceau et les réflexions potentielles par des équipements de capotage, de tubage et de barrage physique qui protègent toutes les personnes présentes.

Le port de lunettes de protection est requis pour toute personne se situant à l’intérieur de la zone de laser contrôlée si les protections collectives ne sont pas totales. Cet équipement de protection individuelle doit être spécifique pour le laser utilisé et dépend ainsi de la longueur d’onde et de la puissance du laser. Il est à noter que si un laser d’alignement optique est utilisé, une paire de lunettes différente est de mise. Le choix des lunettes est primordial pour une protection maximale. En fonction des caractéristiques de vos lasers, la Division SSMTE sera en mesure de calculer les EMP et les densités optiques (DO) requises et de vous guider par la suite dans le choix de vos lunettes

Comité de sécurité laser

Le comité de sécurité laser a pour mandat d’encadrer l’utilisation de lasers de classe 3B et 4. Dans le cadre de ce mandat, le comité établit les normes relatives à la formation et à l’expérience des utilisateurs, traite les demandes d’utilisation de lasers à l’Université, met sur pied et révise le programme de sécurité laser.

Ce comité est formé de la personne responsable de la sécurité laser, des conseillers en radioprotection, du directeur de la Division SSMTE, des représentants du personnel professionnel (APAPUS) et technique (SEESUS) et d’au plus quatre professeurs utilisateurs de lasers.