Aller au contenu

Programme et personnes formatrices

Cette école d'été se déroule sur 2 jours. La formation se compose d'exposés sur les principes de télédétection par drone et de travaux pratiques en laboratoire informatique sur des jeux de données fournis.

La formation privilégie l’utilisation de logiciels libres et inclut l’accès aux logiciels propriétaires, au besoin.

  • Connaître les principes théoriques des services et des fonctions écologiques
  • Connaître les caractéristiques des couches cartographiques liées aux milieux humides
  • S’initier à la préparation d’une base de données cartographique
  • S’initier à la sélection et au calcul d’indicateurs spatiaux reliés à des fonctions écologiques
  • S’initier à la cartographie de fonctions écologiques rendues par les milieux humides
  • Interpréter les valeurs estimées pour une fonction écologique.
  • Principes fondamentaux sur les services et les fonctions écologiques
  • Couches cartographiques et échelles spatiales nécessaires à la caractérisation des fonctions écologiques rendues par les milieux humides
  • Préparation d’une base de données cartographique
  • Analyse statistique pour la sélection d’indicateurs spatiaux
  • Calcul et cartographie d’indicateurs spatiaux
  • Analyse spatiotemporelle des fonctions écologiques rendues par les milieux humides
  • Évaluation de fonctions écologiques et interprétation pour la prise de décision

Avant-midi

8 h 30 à 12 h

Portion magistrale

  • Introduction aux principes de base sur les fonctions écologiques et les services écologiques
  • Catégories des fonctions écologiques et des services écologiques pertinents
  • Approches stratégiques pour l’usage des fonctions écologiques
  • Apports de la cartographie des fonctions écologiques à la planification régionale
  • Notions d’unités cartographiques significatives et unités d’analyse

Portion pratique

  • Portrait du bassin versant étudié
  • Exploration et préparation des couches cartographiques liées aux unités d’analyse

Après-midi

13 h 30 à 17 h

Portion magistrale

  • Définition des indicateurs spatiaux (ou proxies) et des indicateurs de fonction (IF)
  • Sélection des indicateurs en fonction de la réalité de la région
  • Analyse statistique pour sélectionner les indicateurs spatiaux pertinents à chaque fonction écologique
  • Calcul des indicateurs spatiaux et de leur pondération 

Portion pratique

  • Exploration et préparation des couches cartographiques liées aux milieux humides
  • Cartographie des indicateurs spatiaux sélectionnés
  • Compilation de statistiques descriptives concernant les indicateurs spatiaux sélectionnés

Avant-midi

8 h 30 à 12 h

Portion magistrale

  • Rappel des notions précédentes
  • Retour sur la sélection des indices et sa complexité
  • Calcul de l’indicateur de fonction à partir des indicateurs spatiaux
  • Normalisation de l’indicateur de fonction

Portion pratique

  • Calcul et normalisation de l’IF correspondant à la fonction écologique sélectionnée
  • Cartographie de l’IF à 2 échelles spatiales

Après-midi

13 h 30 à 17 h

Portion pratique

  • Exploration d’une nouvelle fonction écologique et comparaison de la répartition des deux fonctions
  • Représentation graphique des résultats sous la forme d’un diagramme de Kiviat

Portion magistrale

  • Suivi spatiotemporel de l’évolution des fonctions écologiques et considération de la variabilité spatiale des besoins 
  • Synthèse de l’approche de caractérisation des fonctions écologiques
  • Évaluation de la cartographie des fonctions écologiques
  • Perspectives : cartographie prévisionnelle, considération de la variabilité spatiale des besoins, intégration de la cartographie des fonctions écologiques dans la prise de décision pour différents domaines – conservation, restauration, gestion forestière, etc.
  • Évaluation sommative pour le cours (format crédité)
  • Conclusion

Formateur

Maxime Thériault

Maxime Thériault

Département de géomatique appliquée

Biologiste spécialisé en environnement et en géomatique, monsieur Thériault œuvre dans le domaine des milieux humides et hydriques depuis 2010, à titre d’abord d’étudiant ouis de professionnel. Après une maîtrise portant sur la conservation et la restauration de milieux humides, monsieur Thériault agit, pendant 5 ans, à titre de chargé de projets pour une firme spécialisée dans l’étude et l’aménagement de cours d’eau. Il dirige maintenant l’entreprise Territoires. Fondée en 2016, elle est spécialisée dans la réalisation d’études écologiques à caractère spatial. Monsieur Thériault est également chargé de cours depuis 2016 et professionnel de recherche, depuis le printemps 2019, à l’Université de Sherbrooke.

Assistant

Gabriel Couët

Gabriel Couët

Département de géomatique appliquée

Monsieur Couët est technicien en géomatique à l’Université de Sherbrooke. Il a également travaillé pour le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Son expérience en SIG, cartographie et traitement de données est mise à contribution dans la formation des étudiantes et étudiants. Gabriel s'intéresse particulièrement aux solutions logicielles ouvertes en géomatique ainsi qu'à l'acquisition et au traitement d'imagerie acquise par drone.