Projets EPICS réalisés à la Faculté

Voici quelques projets EPICS réalisés à la Faculté :

Hélius pour le complexe familial coopératif de Sherbrooke

Patrik Doucet, le doyen de la Faculté, teste les modules du projet Hélius

Le projet Hélius a pris racine dans le projet de complexe familial coopératif de Sherbrooke (Projet CFC), une initiative de Luc Beaupré, Bernard Beaupré et Ariane Tessier. Ce projet prévoit un complexe qui regroupera sous un même toit de nombreux services destinés aux jeunes familles de la région de l’Estrie. Il visera également à contribuer au développement moteur des enfants en leur offrant un parc intérieur pour bouger en toute sécurité avec leurs parents.

C’est dans ce cadre que des étudiants en ingénierie se sont impliqués. Le projet a visé la conception d’une maquette utilisable de modules de jeux faisant appel à la mécanique des fluides.

Visionnez la vidéo d’appel aux étudiants.

Jeux éducatifs extérieurs avec Famille Espoir

Jeux éducatifs extérieurs avec Famille Espoir

Famille Espoir est un organisme communautaire qui s’est donné le mandat d’offrir aux familles un lieu de rassemblement pour échanger, s’entraider et participer à des activités socio-éducatives visant la prévention et l’amélioration des conditions de vie.

L’organisme dispose d’une grande maison et d’un beau terrain boisé sur la rue Dunant, à Sherbrooke. Famille Espoir souhaite mettre à profit ses installations afin de contribuer à l’éducation des enfants qui s’y retrouvent quotidiennement pour jouer.

Ce projet EPICS vise ainsi à concevoir des jeux éducatifs extérieurs afin de permettre aux enfants d’expérimenter des principes des sciences du génie.

Étudiants engagés dans ce projet : 

Guillaume Boulianne-Blais, génie mécanique

Laurent Bélisle-Chabot, génie mécanique

Renaud Blais, génie mécanique

Sébastien Montplaisir, génie mécanique

Les étudiants et une partie du projet

Propulsion jeunesse avec le Conseil du loisir scientifique de l’Estrie

Propulsion jeunesse avec le Conseil du loisir scientifique de l’Estrie

Le Conseil du loisir scientifique de l’Estrie (CLSE) est un organisme à but non lucratif voué à la culture scientifique. Il propose des activités qui favorisent l’intérêt et la compréhension des sciences, au sein de la population de sa région, et plus particulièrement chez les jeunes. En donnant aux jeunes le goût des sciences et de la technologie, le CLSE vise à former des citoyens responsables et avides de culture scientifique.

Ce projet EPICS consiste à assurer le développement de la trousse Propulsion jeunesse, une trousse scientifique portant sur la mécanique, l’efficacité énergétique et la robotique, destinée aux animateurs d’ateliers avec des jeunes de la première à la cinquième secondaire. Il consiste aussi à valider le contenu scientifique de cette dernière, à apporter les corrections nécessaires et à rédiger le cahier de l’animateur. Ce cahier donne de l’information sur les notions théoriques abordées et sur le déroulement des ateliers. Éventuellement, il s’agira d’expérimenter la trousse avec des groupes d’élèves.

Étudiant engagé dans ce projet

Anthony Marineau, génie mécanique

Pégase en collaboration avec le Conseil du loisir scientifique de l’Estrie

Pégase en collaboration avec le Conseil du loisir scientifique de l’Estrie

Le projet Pégase consiste à concevoir et à fabriquer un avion à propulsion humaine ayant comme objectif de pouvoir franchir une distance de 200 m en vol.

Les membres de ce projet, tous des étudiants en génie mécanique, étaient préoccupés par le taux élevé de décrochage scolaire chez les jeunes au Québec et de son impact sur l’industrie aéronautique. Ils ont ainsi décidé de saisir toutes les occasions que leur offrait leur projet de conception majeure pour rencontrer des élèves de la région sherbrookoise afin de les sensibiliser à la persévérance scolaire.

Ces rencontres, organisées grâce à la collaboration du Conseil du loisir scientifique de l’Estrie (CLSE), leur ont permis d’initier les élèves à l’aéronautique.

Étudiants engagés dans ce projet

François Bolduc-Teasdale, génie mécanique

Isaël Blanchet, génie mécanique

Ludovic D’Anjou, génie mécanique

Etienne Demers Bouchard, génie mécanique

Arnaud Meissner, génie mécanique

Philippe Côté, génie mécanique

Félix-Antoine Fournier, génie mécanique

Alexandre Bouchard, génie mécanique

Charles Trudel, génie mécanique

Jean-Simon Dicaire, génie mécanique

Dang Tran, génie mécanique

Anthony Marineau, génie mécanique

Construction de silos de conservation

Construction de silos de conservation d’oignons en collaboration avec l’Association solidarité et entraide mutuelle au Sahel, à Ouonon (Burkina Faso)

C’est dans l’optique de créer un monde solidaire et équitable que le Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l’Université de Sherbrooke (GCIUS) élabore et met sur pied des projets d’ingénierie assurant le développement durable des communautés dans le besoin.

Après avoir réalisé d’importants projets au cours des dix dernières années, le GCIUS a collaboré en 2013 avec l’Association solidarité et entraide mutuelle au Sahel (SEMUS) afin de construire des silos de conservation d’oignons selon la technique de construction des voûtes nubiennes, un procédé architectural antique, à Ouonon (Burkina Faso).

Lire les témoignages d’étudiantes et d’étudiants engagés dans ce projet