Programme de génie électrique

Miniaturisation de l’électronique et technologies vertes

L’ingénieur en électricité conçoit des systèmes électroniques et électriques intégrant le matériel et le logiciel. À l’UdeS, l’apprentissage par problèmes et par projets en ingénierie (APPI) permet l’acquisition de compétences techniques en mettant l’étudiante ou l’étudiant au centre de ses apprentissages. Il favorise également le développement de l’autonomie et d’habiletés en communication, en entrepreneuriat, ainsi qu’en travail d’équipe interdisciplinaire.

Résolument axé sur la pratique, le programme permet aux futurs ingénieures et ingénieurs d’effectuer cinq stages rémunérés.

Voir la fiche officielle du baccalauréat en génie électrique

Accès simplifié aux détenteurs d’un DEC en techniques de l’informatique (TI)

La Faculté de génie a modifié les conditions particulières d’admission à son baccalauréat en génie électrique pour permettre aux titulaires d’un DEC en techniques de l’informatique, ou l’équivalent d’être admis sans condition supplémentaire.

Particularités

D’une durée de quatre ans et quatre mois, le programme forme des spécialistes dans des domaines de pointe. Il peut être réalisé avec un profil international, qui permet d’effectuer jusqu’à une année complète, incluant un stage rémunéré, dans une université hors Québec. Après avoir réussi 105 des 120 crédits du bac, les étudiantes et étudiants qui le souhaitent peuvent poursuivre à la maîtrise en génie électrique.

Profil des études

1re année

Gérer et réaliser en équipe un projet faisant appel aux connaissances de base en génie électrique.

2e année

Concevoir, simuler et réaliser des circuits électroniques, des systèmes électriques et des asservissements analogiques.

3e année

Concevoir et programmer des algorithmes de traitement numérique du signal sur microprocesseurs et y interfacer des périphériques. Analyser, concevoir et réaliser un système de télécommunications.

4e année

Réaliser et gérer toutes les étapes d’un projet majeur sur huit mois (analyse, conception, implantation et tests).

Pourquoi l’UdeS ?

  • 5 stages de 4 mois : 20 mois d’expérience et de travail rémunéré
  • De vrais projets dès la première année : introduction à l’ingénierie, conception et programmation d’un robot, réalisation d’un système de reconnaissance sonore
  • Enseignement par APPI qui a fait ses preuves, gagnant du Innovative Program Award 2014, et équipes professorales assurant l’intégration des matières
  • Exposition des projets de fin de bac
  • Clubs étudiants : Véhicule aérien miniature (VAMUdeS), moto électrique (EMUS), formule SAE électrique, etc.

Secteurs d’emploi

Ingénieure, ingénieur en :

  • systèmes embarqués
  • télécommunication
  • automatique et robotique
  • électronique
  • microélectronique ou électronique de puissance
  • bio-ingénierie
  • énergie électrique
  • nanotechnologie
  • transports électriques

Domaines industriels

  • Industrie de l’électrification des transports, de l’énergie électrique, des composants électroniques, des télécommunications, de l’aéronautique et de l’aérospatiale
  • Firmes de génie-conseil
  • Bureaux de consultants en technologies de l’information
  • Entreprises de recherche et développement

Point de vue

« L’équipe du projet E-Volve dont je faisais partie a été l’une des premières en génie à avoir conçu et fabriqué un moteur électrique et un ondulateur triphasé » Gabriel Lajoie, diplômé en génie électrique