Bienvenue sur le site web du département de génie électrique et de génie informatique de l’Université de Sherbrooke.

Les domaines dans lesquels nous oeuvrons, soit le génie électrique, le génie informatique, et depuis tout récemment le génie robotique (en collaboration avec le département de génie mécanique) sont à l’avant-plan des technologies de pointe qui sont aujourd’hui omniprésentes dans notre société et qui constituent un moteur important de croissance économique.

À l’heure où des secteurs traditionnellement très visibles éprouvent certaines difficultés, les technologies de l’information et des communications (TIC — secteur largement alimenté par le génie électrique et le génie informatique) représentent aujourd’hui plus de 50% de la croissance économique en Amérique du Nord.

Le circuit intégré, brique de base de l’édifice de l’électronique et des TIC et communément désigné « puce » (ou « chip » en anglais), comporte aujourd’hui typiquement plusieurs millions, voire dans certains cas plusieurs milliards de transistors.

Voici par ailleurs quelques faits éloquents qui témoignent non seulement de la fulgurante progression du domaine, mais également de sa superlative prépondérance dans notre civilisation moderne:

- Il y a eu plus de puces CMOS (Complementary Metal-Oxide Semiconductor - le type de puce le plus répandu) fabriquées que tout autre objet dans l’Histoire.

- Depuis 2004, on produit plus de transistors annuellement que de grains de riz.

- Seulement en 2008, plus de 10 milliards de microprocesseurs ont été fabriqués. Ceux-ci se retrouvent au coeur de nos ordinateurs, tablettes et téléphones cellulaires, mais surtout (à plus de 98%) enfouis dans divers produits usuels, du thermostat au four micro-ondes, du système d’alarme à l’automobile.

- L’un des produits phares de l’ère moderne et relevant des TIC est le téléphone cellulaire et, dans sa version moderne (depuis l’arrivée du iPhone en 2007) le téléphone dit « intelligent, » lequel s’intègre allègrement à Internet et constitue un véritable ordinateur personnel. La pénétration du téléphone cellulaire est sans précédent dans l’ère industrielle: on estime qu’il y avait en 2010 environ 5 milliards d’abonnements cellulaires actifs.

Notre département est impliqué dans des recherches de pointe qui ont une portée pratique substantielle. L’exemple le plus remarquable est le développement au tournant des années 90 de la technologie de codage de la parole ACELP grâce à la vision du professeur Jean-Pierre Adoul et au travail acharné de son équipe. Cette technologie clé, inventée à Sherbrooke, se retrouve depuis dans la plupart des téléphones cellulaires en opération. 

Au département, nous avons l’habitude de l’innovation effrénée sur le plan technologique, et c’est avec la même audace progressive que nous abordons la pédagogie. En effet, nos programmes se distinguent depuis 2001 par une approche pédagogique unique qui a fait ses preuves auprès des étudiants et des employeurs. Ladite approche, désignée apprentissage par problèmes et par projets en ingénierie (APPI), s’étend à l’entièreté de nos trois programmes (génie électrique, génie informatique et génie robotique) de baccalauréat, de même qu’à une partie de nos programmes d’études graduées. 

La Electrical and Computer Engineering Departement Head Association (ECEDHA), une association qui regroupe les départements de génie électrique et de génie informatique de l’Amérique du Nord (y compris les plus prestigieux, dont ceux de Stanford, MIT, Waterloo, Princeton, etc.) a décerné en mars 2015 à notre département le « Innovative Program Award, » ce qui tend à démontrer que notre programme d’enseignement unique a non seulement fait ses preuves, mais commence à avoir un impact au niveau nord américain et même international.

Vous voulez étudier chez nous? Vous voulez explorer des possibilités de collaborations en recherche et en transfert technologique? Vous cherchez un emploi? Ce site web a été conçu pour répondre à vos questions. Si vous n’arrivez pas à trouver, n’hésitez pas à nous contacter.

Sébastien Roy, ing., Ph. D.
Directeur du Département de génie électrique et de génie informatique, Professeur titulaire