L'insertion professionnelle des nouvelles directions d'établissement :

Une responsabilité partagée

Un dispositif de collaboration a été établi entre les commissions scolaires et l’Université de Sherbrooke pour faciliter l'insertion professionnelle des nouvelles directions d'établissement

L’insertion, des enjeux distincts

La qualité de l’insertion des nouvelles directions d’établissement est un enjeu majeur autant pour celles-ci dans leur cheminement de carrière, pour les commissions scolaires dans leur propre développement organisationnel que pour l’Université dans sa volonté de soutenir le développement professionnel des directions.

Un dénominateur commun

Si cette insertion peut rejoindre des intérêts propres à chacune de ces parties, un dénominateur est commun aux trois : l’optimalisation des apprentissages réalisée dans cette insertion.

Un processus d’apprentissage

Cette optimalisation se produit lorsque des processus complets d’apprentissage sont vécus par les débutantes et débutants à travers les trois pôles suivants :  

  1. Information : des informations sur leur pratique sont portées à leur attention;
  2. Formation : ils traitent ces informations de façon à leur attribuer un sens personnel en fonction de leur pratique présente ou appréhendée;
  3. Transformation : ils intègrent leurs nouveaux savoirs en les transférant dans leur pratique.

Une complémentarité

Si les débutantes et débutants ont la responsabilité de s’engager dans ce processus, les commissions scolaires et l’Université ont celle de mettre en place un dispositif de formation qui le favorise. Nous concevons que, dans ce dispositif, les interventions de ces dernières peuvent être complémentaires, les commissions scolaires prenant en charge des activités d’insertion et l’Université initiant le parcours de professionnalisation des débutantes et débutants.

Positionnement des commissions scolaires et de l'Université face au processus d'apprentissage

Les rencontres des services

Les commissions scolaires organisent des rencontres entre les débutantes et les débutants et des responsables de ses services. Ces rencontres sont réparties durant l’année. Elles sont orientées vers l’information et peuvent contenir aussi des activités de formation ainsi que d’animation de réflexion collective favorables à l’intégration des apprentissages et à leur transfert dans la pratique.

Cours de la période 2 du diplôme en gestion de l'éducation

L’Université offre aux débutantes et débutants un cours d’insertion à la fonction de direction I (GED820) et un d'insertion à la fonction de direction II (GED821)1. Les cours abordent les aspects fondamentaux de la gestion d'un établissement scolaire pour une direction nouvellement nommée. La formation vise à soutenir l'étudiant lors de son entrée en fonction et au moment d'entreprendre une démarche de développement professionnel.

Le cours d'insertion à la fonction de direction I informe les étudiantes et étudiants sur le parcours d'apprentissage qu'ils entreprennent. Il introduit des conceptions relatives aux fonctions et responsabilités d'une direction d'établissement scolaire, à la gestion des dossiers et du temps. Par la suite, des nouvelles activités de formation permettent de consolider les savoirs sur les aspects de leur nouvelle profession. Ils sont invités, dans et à l'extérieur du cours, à mener des travaux visant le transfert de leurs apprentissages réalisés dans les activités des commissions scolaires et de l'Université.

Le cours d'insertion à la fonction de direction II apporte aux débutantes et aux débutants un encadrement visant l'optimalisation de leur expérience d'accompagnement professionnel durant leur première année. Selon leur convenance dans l'année scolaire, s'ajoutent des rencontres avec leur accompagnatrice ou leur accompagnateur. Ce dispositif est complété par la réalisation, par les étudiantes et les étudiants d'un bilan de l'accompagnement qui favorisera une plus grande intégration de leurs apprentissages.

Les modalités  

Les activités programmées pour les débutantes et débutants suivront la séquence suivante :

Activités programmées
Durée
Responsabilité
Période (à titre indicatif)
1. Introduction et formation sur la gestion d'une direction d'établissement scolaire (GED 820)
2 jours
Université
Octobre-Novembre
2. Les rencontres des services
À déterminer
Commission scolaire
Réparties sur l'année
3. Introduction à l'accompagnement professionnel (GED 821)
1 jour
Université 2
Novembre
4.Rencontres en dyades (GED 821)
À déterminer
Accompagnatrices-
Accompagnateurs/
Étudiantes-Édudiants
Réparties sur l'année
5. Formation sur la gestion du temps et des dossiers (GED 820)
2 jours
Université
Décembre-Janvier
6. Rencontres collectives à l'accompagnement professionnel (GED 821)
0,5 jour
Université
Février
7. Rencontres individuelles à l'accompagnement professionnel (GED 821)
1 heure
Université
Avril-Mai
8. Bilan de l'accompagnement professionnel (GED 821)
0,5 jours
Université
Mai-Juin

Un réseau d’apprentissage

Pour que ces dispositifs puissent se vivre, il sera nécessaire de regrouper des débutantes et débutants de plusieurs commissions scolaires. Ainsi, un réseau d’apprentissage se créera entre des directions de différentes commissions scolaires. Ces directions pourront, au regard des dossiers traités, comparer la culture et le fonctionnement entre les commissions scolaires participantes.

1 Il est à observer qu'en parallèle à ce cours, des activités de formation sont offertes aux accompagnatrices et accompagnateurs. Nous estimons qu'il est de première importance que ceux-ci, à travers leurs expériences auprès des débutantes et débutants, puissent développer leur capacité d'accompagnement. Ici, le terme « accompagnement professionnel » désigne des activités de « coaching » ou de « mentorat ».

2 Les commissions scolaires ont la responsabilité de désigner les accompagnatrices et accompagnateurs et d'établir le jumelage avec les débutantes et débutants.