Des conditions

  • La démarche d’accompagnement est obligatoire.
  • Idéalement, l’accompagnante ou l'accompagnant ne devrait pas avoir de lien d’autorité sur l’accompagnée ou accompagné.
  • L'engagement personnel et professionnel est requis de part et d’autre.
  • La confiance est essentielle à l’authenticité des échanges.
  • L’autonomie doit être assurée aux dyades quant à leur fonctionnement interne.
  • La confidentialité des échanges doit être préservée.
  • L’ouverture au changement et à la remise en question s’avère un atout précieux.