Les capacités sollicitées1 de la part de l'accompagnée ou de l'accompagné

  • Présenter clairement ses préoccupations, sa problématique ou son projet, sa difficulté ou sa réussite.
  • Fournir des informations pertinentes et objectives.
  • Exprimer ses sentiments à l’égard de la situation.
  • Faire connaître les pistes qu’elle ou qu’il souhaite explorer.
  • Proposer des idées, des images, des solutions, des actions.
  • Recevoir l’information qui lui est communiquée.
  • Choisir l’intervention qui répond le mieux à son besoin.
  • Passer à l’action.
  • Recevoir le feedback qui lui est transmis.

Les capacités sollicitées de la part de l’accompagnante ou de l’accompagnant

  • Reconnaître que le meilleur expert de la situation est l'accompagnée ou l'accompagné.
  • Écouter vraiment. Écouter avec empathie. Écouter pour saisir l’unicité de la personne qui parle.
  • Respecter le rythme de l’autre.
  • Poser de bonnes questions, des questions ouvertes, d’explicitation, de précision, des questions qui permettent d’élargir les perceptions et les actions.
  • Intervenir au moment opportun.
  • Fournir des informations pertinentes.
  • Aider à développer des hypothèses et des ressources latentes chez l'accompagnée et le l'accompagné.
  • Soutenir émotivement.
  • Mettre à contribution ses ressources personnelles et professionnelles dans le but de soutenir l'accompagnée ou l'accompagné dans ses apprentissages et son développement.

 1 Inspiré de A. Payette et C. Champagne. (1997).  Le groupe de codéveloppement professionnel. Québec : PUQ.