La plus jeune des facultés

En 1962, le Service des sports prend la relève d'une association étudiante qui organise des activités sportives. Ce service a pour mission de créer des programmes en éducation sportive ainsi que d'organiser des activités intra-muros et interuniversitaires.

L'année suivante, Jean-Pierre Lavigne fonde le Département d'éducation physique, auquel est confiée la responsabilité de former des enseignantes et des enseignants en éducation physique. Ce département, qui appartient à la Faculté des sciences de l'éducation, met en place le baccalauréat en sciences de l’éducation (éducation physique).

En 1974,  le Conseil d'administration de l'Université de Sherbrooke décide de regrouper le Service des sports et le Département d'éducation physique pour fonder la Faculté d’éducation physique et sportive. Le professeur Roch Roy, premier doyen de la Faculté d'éducation physique et sportive, reçoit ainsi le mandat de former les enseignants en éducation physique et d'offrir des services sportifs. Puis, 1978 marque le retrait des services sportifs de la structure facultaire et la création du Service des sports en tant qu’entité administrative indépendante.

Au fil des ans, l’offre de formation et les activités de recherche se sont développées et ont grandement évolué, toujours pour répondre aux besoins de la société québécoise en matière de santé. C’est donc pour mieux refléter ses diverses expertises et se positionner clairement grâce à un nom qui reflète sa réalité que la Faculté d’éducation physique et sportive a choisi d’adopter, en 2015, le nom de Faculté des sciences de l’activité physique.

Les programmes de formation d’hier à aujourd’hui

En 1979, le baccalauréat en sciences de l’éducation (éducation physique) devient le baccalauréat en activité physique et propose deux orientations bien distinctes : intervention en milieu scolaire et intervention en milieux extrascolaires. En 1998, en partie pour répondre à de nouvelles exigences du Ministère envers les futurs enseignants en éducation physique, dont celle d’assumer l’éducation à la santé, la Faculté remanie ses programmes de premier cycle et lance le baccalauréat en enseignement en éducation physique et à la santé et le baccalauréat en kinésiologie.

En 2011, la Faculté ajoute une corde à son arc et accueille la première cohorte du certificat en sciences de l’activité physique appliquées à l’entraînement sportif, lequel a une mission particulière : aider les étudiantes-athlètes et étudiants-athlètes qui en ont besoin à développer leurs méthodes d’apprentissages afin de poursuivre des études universitaires.

Les études supérieures en plein essor

C’est en 1977 que les études supérieures font leur entrée à la Faculté par la création de la maîtrise en kinanthropologie. Le programme a évolué pour devenir, en 2011, la maîtrise en sciences de l’activité physique.
En 2003, une formation unique au Québec se greffe à l’éventail de programmes de la Faculté : le diplôme de 2e cycle en exercices thérapeutiques. La Faculté fondera parallèlement la Clinique-école de kinésiologie et d’exercices thérapeutiques, laquelle permet aux étudiants de ce programme de mettre leurs apprentissages en pratique tout en offrant un service à la population.

Toujours en 2003, la Faculté s’associe à la Faculté d’éducation pour offrir le doctorat en éducation, domaine de l’intervention éducative en activité physique et santé, et à la Faculté des lettres et sciences humaines pour offrir le doctorat en gérontologie, domaine de la kinésiologie, de la santé et du vieillissement.

Des services à la communauté

En 2016, la Clinique-école de kinésiologie et d’exercices thérapeutiques se réinvente et devient la Clinique universitaire de kinésiologie. En plus de maintenir le service en exercices thérapeutiques, elle proposera dorénavant des services axés sur la santé, l’activité physique et la performance. Elle devient ainsi un lieu privilégié de formation et de recherche tout en offrant une variété de services professionnels essentiels à la communauté.

La Faculté des sciences de l’activité physique aujourd’hui

Depuis plus de 40 ans, la Faculté soutient les personnes dans la pratique d’activité physique et dans l’amélioration de leur santé. Elle réunit une des plus importantes équipes d’experts en sciences de l’activité physique au Québec. Elle se distingue par ses programmes de 1er cycle qui sont élaborés selon une approche programme et qui intègrent une multitude d’apprentissages contextualisés. L’excellence de ses recherches, l’aspect novateur et interdisciplinaire de ses activités et les retombées sociales et professionnelles de ses projets font également sa réputation.

En 2017, l'Université de Sherbrooke est toujours la seule au Québec à posséder une faculté dans le domaine des sciences de l’activité physique.