Chroniques 2011-2012

Étudier à la dernière minute

Avril débute avec son lot de stress, d’examens et de travaux à remettre. Comment sortir vivant de cette période intense?

  • Soyez efficace et organisé;
  • Ayez une attitude positive;
  • Faites de votre mieux sans vous culpabiliser;
  • Fixez-vous des objectifs réalistes;
  • Appréciez vos réussites.

Comment y arriver :

  • Faites la liste de tout ce que vous avez à faire en commençant par les choses les plus urgentes;
  • Planifier bien vos semaines : faites-vous un horaire précis pour vos cours et vos périodes d’études;
  • Faites un plan pour chacune de vos périodes d’études et vos réunions d’équipe;
  • Étudier en petit groupe;
  • Alterner les sujets d’étude et de lecture qui demandent différents niveaux de concentration;
  • Révisez vos résumés de cours et de lecture;
  • Accordez-vous de courtes pauses de 10 minutes après chaque période de 50 minutes d’étude;
  • N’oubliez pas de dormir suffisamment et de manger des repas sains et nutritifs, votre cerveau en a besoin;
  • Gardez-vous des moments pour la détente, les loisirs et la pratique d’activités physiques pour refaire le plein d’énergie.

Info : Pauline Leblanc, c.o.

Service de psychologie et d’orientation

819 821-7666

Venir à bout du perfectionnisme et conserver un équilibre de vie

Certaines personnes consacrent leur vie à l’étude : «Plus j’étudie, meilleure je serai» croient-elles. Fail!

Le perfectionnisme bien dosé n’est pas nécessairement mauvais : ces personnes travaillent avec méthode, sont consciencieuses, fiables, ne comptent pas leur temps, n’ont pas peur de l’effort, se fixent des buts, ont de hauts standards de qualité, ont une grande capacité d’analyse et le souci du détail. Il devient malsain et excessif quand : on cherche à être parfait à tout prix, on possède une vie sans plaisir, on s’isole des autres, on perd de l’efficacité, on réagit mal aux critiques, on se donne des buts impossibles à atteindre, on n'est jamais satisfait, on étudie trop, on attribue plus d’importance à ce qu’on fait au détriment de ce qu’on est.

Mais, on ne naît pas perfectionniste, on le devient ! Donc si vous êtes pris dans cette spirale qui vous aspire dangereusement vers le déséquilibre au fur et à mesure que la session avance, il est encore temps d’agir. Voici quelques pistes à explorer :

  • Mettre une limite de temps pour étudier, pour faire des travaux : accorder 2 heures d’étude pour chacune des heures de cours;
  • Savoir s’arrêter: se faire un plan pour les périodes d’étude et pour les longs travaux;
  • S’obliger une journée libre dans la semaine sans cours, ni étude et une heure par jour. Il faut donc gérer son temps en conséquence afin de se garder du temps pour soi, pour faire autre chose que « du scolaire »;
  • Se fixer des objectifs réalistes, revoir ses buts et ses motivations, réévaluer ses priorités;
  • Apprendre à relaxer et à gérer son stress;
  • Prendre le risque de s’occuper de soi, arrêter d’être dur envers soi-même et de s’exiger l’impossible;
  • Avoir du plaisir, être positif, accepter les compliments et apprécier à sa juste valeur le travail accompli.

Oserez-vous relever le défi de rétablir l’équilibre dans votre vie? Les résultats seront plus que parfaits !

Info :

Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821 7666

Pour une prise de notes efficace

Pourquoi prendre des notes en classe ?

  • pour aider sa mémoire sinon on oublie 80% de ce qui a été dit;
  • car ça fait partie de l’apprentissage;
  • ça facilite la compréhension puisqu’on apprend ce qu’on comprend;
  • c’est un moyen de se concentrer et de rester attentif pendant le cours;
  • permet d’approfondir une question, de recueillir et d'organiser l’information;
  • pour être actif et impliqué dans ses apprentissages;
  • permet de participer activement au cours et de poser des questions pertinentes;
  • parce qu’une matière structurée et bien organisée est à moitié mémorisée;
  • pour gagner du temps.

Comment s’organiser pour prendre des notes de façon efficace :

  • ayez des feuilles mobiles, un cartable bien identifié pour chacun des cours et des crayons;
  • séparez les notes de chacun des cours par des index séparateurs. Éventuellement, vous pourrez faire une table des matières par date ou par sujet;
  • paginez chaque page et inscrivez la date du cours sur chaque feuille;
  • commencez par noter le titre du cours et les sujets traités à cette date;
  • écrivez que sur un côté: le recto. Le verso servira à compléter les informations après le cours au besoin;
  • laissez une large marge à gauche pour les annotations importantes, les consignes données par le prof, les questions d’examen, les précisions à demander, les infos qui manquent (à trouver après le cours ou questions à poser pendant le cours), les lectures à faire;
  • aérez le texte, laissez des espaces entre les paragraphes, les changements de thèmes, les sections et sous-sections importantes, ça facilite la lecture, la révision, l’étude et ça rend possible les ajouts si nécessaire;
  • décalez vers la droite les infos et les idées importantes : titres à gauche, sous-titres et idées développées avec un espace vers la droite (comme dans un livre);
  • biffez au lieu d’effacer, c’est plus rapide;
  • utilisez des abréviations habituelles ou créer votre propre banque d’abréviations;
  • utilisez également des raccourcis visuels (couleurs, flèches et autres symboles), des schémas;
  • favorisez un vocabulaire synthétique (exclure les mots inutiles) et un style télégraphique.

Quoi prendre en note :
On dit souvent de noter l’essentiel, oui, mais, qu’est-ce qui est essentiel? Il faut savoir reconnaître et sélectionner les données pertinentes plutôt que tout écrire mot à mot. Pour ne rien manquer, soyez ponctuel! Commencez par noter le plan de cours présenté verbalement ou au tableau au début du cours (ou inscrit dans le syllabus). Prenez également en note : les noms propres, les chiffres, les dates importantes, les schémas, figures et tableaux, les équations, les définitions, arguments majeurs, suggestions de lectures complémentaires et autres références, dates de remise de travaux et d’examens, coordonnées des profs et autres ressources, démarches à faire, rencontres prévues, questions d’examen. Lors de présentation PowerPoint, annotez les informations complémentaires sur des feuilles vierges, vous aurez plus d’espace que sur le document contenant les diapositives imprimées.

Comment reconnaître ce qui est important à noter :

  • Être attentif : laissez de côté cellulaire, courriels, MSN, Tweeter, Facebook, attendez à la pause pour échanger avec vos collègues ; choisissez votre place dans la classe pour bien voir et ne pas être distrait ni dérangé; le café peut contribuer à améliorer l’attention et la concentration, mais c'est une solution non permanente;
  • Écouter : portez attention aux expressions comme « Notez bien », « Nous verrons que.. », « Souvenez-vous » qui indiquent une importance;remarquez les mots clés comme : conséquences, buts, caractéristiques, les dates, noms d’auteurs et de théories, n’hésitez pas à poser des questions et résumez les réponses;
  • Observer le prof : la mimique, le non-verbal, la posture, le ton, le débit de sa voix ou une pause dans le discours indiquent assez souvent qu’un élément important sera mentionné; le prof écrit au tableau, souligne, insiste, répète des notions habituellement importantes;
  • On dit qu’un bon prof répète 3 fois le contenu de son cours : une introduction au début du cours, le développement du contenu annoncé et un résumé des points importants à la fin, donc on porte attention et on reste présent jusqu’à la fin du cours !

Info :
Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821 7666

Surmonter la procrastination

Décembre est à nos portes et annonce inévitablement la fin de la session avec son lot de stress. Vous avez tendance à attendre à la dernière minute pour faire vos travaux, vos lectures ou votre étude? Revoir votre organisation et vos méthodes d’études et adopter une attitude gagnante peut s’avérer bénéfique pour éviter de vous épuiser.

Voici quelques stratégies à explorer :

  • Rendre la tâche à faire plus souple, plus agréable
  • Envisager des résultats atteignables, demander de l’aide au besoin
  • Faire un horaire hebdomadaire réaliste et inscrire des périodes pour l’étude
  • S’installer dans un lieu qui favorise l’efficacité et la concentration
  • Faire une liste des chose à faire pour chaque jour de chaque semaine
  • Prioriser certaines activités et choses à faire et rayer ce qui a été accompli en fin de journée
  • Inscrire les dates de remises de travaux et les examens sur un calendrier semestriel et l'épingler sur un mur, bien en vue
  • Diviser ses projets en petites parties et fixer des échéances pour chaque étape.
  • Utiliser un minuteur (onlineclock.net)
  • Utiliser de façon profitable les temps morts de la journée
  • Identifier ses principaux grugeurs de temps afin de ne pas laisser trop de place aux distractions
  • Faire un plan de travail détaillé pour ses périodes d’études en incluant des pauses
  • Privilégier de courtes périodes d’études et varier la matière
  • Ranger ses dossiers et documents à chaque jour
  • Se faire un devoir de commencer à l’heure prévue et de terminer la tâche entreprise avant d'en commencer une autre
  • Identifier ses peurs et trouvez des solutions réalistes
  • Limiter ses activités pour être sûr de les réaliser et abaisser le niveau de stress
  • Être positif et savoir reconnaître ses réussites
  • Préserver un équilibre de vie

Les causes de la procrastination sont multiples. Surmonter cette difficulté peut représenter un défi de taille à cette période de l’année. Cependant, atteindre un objectif à la fois vous apportera satisfaction et vous permettra d’arriver à Noël en même temps que tout le monde!

Marie-Claude Poirier m.ps. et Pauline
Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821-7666

Bien occuper les périodes libres entre deux cours

On dit qu’il existe deux façons de mal gérer son temps : soit on le gaspille, soit on tente d'en faire trop. Alors, comment éviter de perdre son temps entre deux cours? Il peut être tentant de naviguer sur Facebook, flâner à la cafétéria ou simplement ne rien faire pour occuper ces trous dans votre horaire. Cela ne fait qu’accumuler et repousser à plus tard le lot de choses à faire. Vous seriez surpris de voir le nombre de petites tâches qui peuvent se faire rapidement et qui vous laissent plus de temps pour étudier ou vous divertir quand vous le désirerez. Profitez de ces périodes libres pour vous avancer dans votre étude :

  • Rencontrez vos professeurs ou prenez d’autres rendez-vous sur le campus;
  • Faites le résumé du cours qui vient de se terminer et complétez vos notes de cours;
  • Préparez votre prochain cours en relisant vos résumés et vos notes de cours;
  • Préparez vos prochaines réunions d’équipe;
  • Mettez de l’ordre dans vos notes de cours et vos fichiers informatisés;
  • Révisez en vue d’un examen;
  • Faites des recherches bibliographiques;
  • Corrigez le texte d’un rapport ou travail;
  • Révisez votre planification de temps de la semaine à venir;
  • Faites un plan de travail pour vos périodes d’études;
  • Avancez vos lectures et vos exercices;
  • Pratiquez (pour un cours en musique, en activité physique ou un exposé oral par exemple).

Ou encore, utilisez ces moments pour les autres tâches qui pourraient facilement se transformer en activités énergivores et chronophages. Vous en serez libérés efficacement.

  • Faites du sport,
  • Donnez de vos nouvelles à vos amis, votre famille,
  • Payez vos factures, planifiez votre budget,
  • Prenez vos rendez-vous,
  • Faites quelques tâches ménagères, l’épicerie et autres courses.

Ces périodes creuses méritent d’être planifiées en tenant compte de vos priorités pour le trimestre tout comme de vos périodes d’études plus longues et autres activités. Bien utilisées, ces quelques heures dispersées dans votre horaire peuvent faire toute la différence!

Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821 7666

Organiser son espace et ses outils de travail

Une bonne organisation est souvent le secret des gens efficaces. Alors, pourquoi ne pas essayer?

Organiser son espace de travail
Avoir un endroit calme et agréablement aménagé où l’on peut s’installer confortablement pour travailler à la maison est une nécessité quand on étudie à temps complet. Tout doit être à la portée de la main. L’aménagement de votre coin d’étude (ordinateur, souris, clavier, imprimante, table de travail, chaise, éclairage, etc.) ainsi que votre posture doivent respecter les principes de base en ergonomie. Pour en savoir davantage, consultez le pdf suivant.

De plus, assurez-vous d’avoir un espace suffisant pour déposer vos livres et vos cahiers. Un meuble avec des tiroirs pour ranger vos accessoires de bureau, un classeur pour les documents et les notes de cours ainsi qu'une étagère pour les livres compléteront votre espace de travail. Utilisez un babillard pour afficher votre horaire et servez-vous de petites boîtes de rangements bien identifiées pour classer chaque chose. Ce sera plus utile que d’avoir plusieurs photos et bibelots qui vous distrairont.

Organiser ses outils de travail
Être ordonné dans ses notes de cours est essentiel, sinon imaginez le chaos la veille d’un examen. Un bon système de classement de vos documents papier et électroniques sera adapté à votre style d’apprentissage et à chacun de vos cours. Certains placeront tout en ordre chronologique dans le même cartable pour chaque cours. D’autres les classeront selon la nature ou le contenu du cours : tous les résumés ensemble, les notes divisées par sujet ou par thèmes, etc. Pour que votre système de classement soit efficace, il doit être simple, personnalisé et vous permettre de retrouver rapidement vos informations tout en passant le moins de temps possible à les classer. Soyez créatif : utilisez des couleurs, des signets, des séparateurs et des étiquettes. N’oubliez pas d’en faire de même avec les fichiers dans votre ordinateur et dans vos clés USB.

Être bien organisé et bien installé n’est pas une perte de temps. Vous y gagnerez en efficacité. Ça fait partie du plaisir d’étudier!

Info :

Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821 7666

Un horaire hebdomadaire réussi

Profitez de ce début de session pour prendre de bonnes habitudes de gestion de temps. Bâtir un horaire hebdomadaire, qui respecte vos priorités et vos objectifs, vous aidera à garder le cap sur la réussite et l’efficacité de manière satisfaisante tout au long de la session.

Pour y arriver :
1re étape : faites l’inventaire de toutes vos activités en notant le temps pris pour chacune d’elles. N’oubliez pas d’inclure les tâches ménagères, le transport, les repas, le sommeil, les cours, l’étude, les réunions, le travail, les loisirs, etc.
2e étape : planifiez votre horaire hebdomadaire en utilisant votre agenda étudiant ou ces modèles.

3e étape : évaluez et réajuster votre horaire. Il se doit avant tout d’être souple, réaliste et agréable.

Un horaire hebdomadaire devrait respecter les éléments suivants :

  • Réservez 2 heures d’études pour chaque heure de cours,
  • Ne dépassez pas 10 heures par jour d’étude et de cours,
  • Limitez le temps passé sur un même contenu (étude, travaux, réunions) à un maximum de 5 heures par jour,
  • Prévoyez une journée libre par semaine,
  • Prenez 15 minutes de pause active après chaque 50 minutes d’étude,
  • Accordez-vous 1 heure par jour pour les loisirs et l’activité physique,
  • Gardez une période tampon de ½ journée par semaine pour les imprévus,
  • Consacrez un maximum de 15 heures par semaine au travail rémunéré (si vous avez un emploi pendant vos études),
  • Ne vous surchargez pas entre 2 cours ou avant d’aller vous coucher,
  • Assurez-vous d’avoir 8 heures de sommeil par nuit,
  • Mangez aux 4 à 6 heures en incluant le déjeuner pour un apport suffisant de glucose au cerveau. Favorisez des collations fréquentes et de moins grandes portions aux repas,
  • Faites attention aux grugeurs de temps.

Équilibre de vie et réalisme sont les secrets d’un horaire réussi. C’est possible!

Info : 

Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation

Bien démarrer la session

C’est la rentrée! Nouvelle année, nouveau programme, nouveaux amis, bref, nouvelles habitudes à mettre en place. Et si vous preniez en charge différemment votre planification cet automne? Il n’est pas rare d’entendre des étudiants dire qu’ils ont peu de lectures et de travaux à préparer après la première semaine de cours. Voici donc le moment idéal pour bien planifier la session. À vos agendas!

  1. Transcrivez votre horaire de la session et autres coordonnées et informations importantes dans votre agenda (agenda étudiant, agenda électronique, cellulaire ou autre système informatisé facile d’accès).
  2. Notez dans votre agenda toutes les dates importantes indiquées dans les plans de cours remis par vos professeurs. Plusieurs dates importantes figurent déjà dans l’agenda étudiant, mais les dates de remises de travaux, les dates d’examens et les réunions d’équipes varient d’un cours à l’autre. Comme vous avez plusieurs cours, vous arriverez difficilement à vous rappeler de tout. Inscrivez votre horaire hebdomadaire dans votre agenda.
  3. Équipez-vous d’un grand calendrier trimestriel (4 mois sur une seule page) afin de prévoir les semaines à venir et écrivez toutes les dates à ne pas oublier pour avoir à l’oeil une vue d’ensemble de la session. Affichez ce calendrier près de votre poste de travail et consultez-le régulièrement.
  4. Équipez-vous d’un bloc-notes ou d’un petit calepin qui vous servira à lister vos tâches à faire chaque jour. Rayer ce qui est accompli apporte toujours de la satisfaction!

Prenez plaisir à acheter et à identifier vos cahiers, vos cartables et autre matériel scolaire nécessaires pour chacun de vos cours. Profitez des rabais offerts un peu partout, choisissez des couleurs invitantes. Préparez votre ordinateur : créez des dossiers pour chacun de vos cours, faites-vous des résumés, classez vos travaux, etc. Maintenant, vous êtes prêts!

Des modèles de grilles horaire sont disponibles en ligne.

Bonne rentrée à tous!

Info : 

Pauline Leblanc, c.o.
Service de psychologie et d’orientation
819 821 7666