Mémorisation

Ça y est, les examens approchent et avec eux les innombrables choses à mémoriser. Mon principal outil pour le faire : ma mémoire. Et pourtant, la mémoire est une faculté qui oublie! Comment m'y prendre pour m'assurer qu’elle ne me lâche pas le jour J?  

Le processus de mémorisation repose sur l’organisation logique de l’information en misant sur l’établissement de relations entre les nouveaux apprentissages et ceux déjà acquis en mémoire, ainsi que sur la réactivation fréquente des contenus mémorisés.

Bien au-delà du « apprendre par cœur », la mémorisation nécessite un effort constant de compréhension.

Quelques trucs pour y arriver

  • Règle d’or : visez la compréhension de la matière dans vos méthodes d’études (faire des schémas, des résumés, trouver des exemples, vous questionner, etc.)
  • Récitez à voix haute les contenus à apprendre afin de les enregistrer en mémoire.
  • Organisez l’information en lui donnant un sens.
  • Révisez souvent pour contrer l’oubli.
  • Lorsque des informations précises et détaillées doivent être retenues, ayez recours à des systèmes mnémotechniques (acronymes, catégorisation, etc.) 
  • Utilisez votre créativité pour trouver une logique.

Pour en savoir plus

Inscrivez-vous à l'atelier Méthodes de travail intellectuel offert par le Service de psychologie et d'orientation au Campus principal de Sherbrooke seulement ou consultez les chroniques Trucs et astuces suivantes :

Lectures complémentaires

  • BOUTIN, Noël. (2009). En route vers une formation professionnelle universitaire réussie, Sherbrooke, Les Éditions André Noël.
  • DE SÉRÉVILLE, Chantal. (2000). Forgez-vous une mémoire d’éléphant, Paris, Librairie Générale Française.