Les frais institutionnels non obligatoires (FINO)

Les Frais institutionnels non obligatoires (FINO) ont été instaurés à l'automne 2015, en complément aux efforts budgétaires effectués par l’ensemble des employées et employés ainsi que toutes les unités administratives de l’Université, dans le contexte des compressions budgétaires imposées par le gouvernement à l’ensemble des universités québécoises. Il s’agit des Frais technologiques et du Fonds de maintien à la communauté étudiante.

La FEUS et le REMDUS ont été consultés sur cette question avant l'implantation de ces mesures. Bien qu’opposées à des augmentations de frais pour les étudiantes et les étudiants, ces associations comprennent la situation et ont participé à la démarche d’information de la communauté étudiante sur ces nouveaux FINO. De plus, l’Université a pris l’engagement de réviser l’application de ces frais d’ici trois ans.

Questions/réponses sur les frais institutionnels non obligatoires (FINO)

Pourquoi l’Université de Sherbrooke a-t-elle décidé de demander des frais institutionnels non obligatoires (FINO) à ses étudiants ?

Historiquement, l’Université de Sherbrooke a réussi à maintenir une facturation étudiante parmi les plus faibles au Québec. Le contexte financier exceptionnel découlant, en 2015, d’une quatrième année consécutive de compressions budgétaires, a obligé l’Université de Sherbrooke à faire des choix difficiles pour maintenir la qualité de sa formation et de la vie universitaire. Des efforts majeurs ont été réalisés par toutes les unités administratives alors que des concessions exceptionnelles ont aussi été demandées à l’ensemble du personnel. L’ajout de FINO constitue une contribution des étudiantes et étudiants à cet effort collectif contribuant à maintenir la qualité des services.

Où se situent les frais institutionnels obligatoires (FIO) de l’Université de Sherbrooke par rapport aux autres universités?

L’analyse effectuée pour le rapport final du chantier sur la politique de financement des universités publié en 2014 a illustré que les frais institutionnels obligatoires (FIO) à l’Université de Sherbrooke étaient de 656 $ par année comparativement à 874 $ en moyenne pour l’ensemble des établissements. Ces frais sont également les plus faibles des universités à charte.

Les FIO risquent-ils d’être augmentés, et si oui de quel ordre?

Le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) limite l’augmentation possible des FIO à l’indexation calculée sur une base institutionnelle. Cette approche, qui engendre des augmentations inférieures pour les universités ayant les FIO les moins élevés, contribue à creuser un écart entre les universités et accentue la pression financière pour l’Université de Sherbrooke dont les FIO sont parmi les plus bas.

À quoi servent les FINO?

Les services technologiques offerts aux étudiantes et étudiants prennent notamment la forme d’un accès Internet universel sans fil, d’un accès au courrier électronique, d’un recours de plus en plus répandu à ces technologies dans l’enseignement, de la présence de nombreux laboratoires informatiques dans les facultés et d’une contribution essentielle à l’accès aux documents électroniques des bibliothèques. Les frais technologiques contribuent au maintien et au développement des services technologiques offerts aux étudiantes et aux étudiants.

L’Université de Sherbrooke se caractérise par la qualité de son milieu d’études. Cela se traduit par des besoins diversifiés au niveau des services pour la communauté étudiante, des stratégies de développement durable et d’internationalisation et un soutien financier sous différentes formes. Le Fonds de maintien à la communauté étudiante contribue à soutenir ces initiatives.

L’approche des FINO est-elle réellement volontaire?

Oui. Cette approche permet aux étudiantes et étudiants qui ne peuvent ou ne veulent pas assumer ces frais de s’en retirer.

Comment une étudiante ou un étudiant peut-il choisir de se retirer des FINO?

Toute étudiante ou tout étudiant peut s’en retirer en remplissant un formulaire avant la date limite de paiement. Cette procédure devra être effectuée à chaque trimestre d’inscription. Pour information sur la procédure de désistement.