La Faculté d'éducation souligne avec fierté l'excellence de ses étudiants

Le mardi 3 décembre, la Faculté d'éducation soulignait avec fierté l'excellence de ses étudiantes et étudiants des trois cycles ayant obtenu diverses bourses d'études, incluant les prestigieuses bourses de maîtrise ou de doctorat des organismes subventionnaires de la recherche, les bourses facultaires d’études supérieures, de nouvelles bourses d’excellence pour les étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat en recherche ainsi que les bourses de La Fondation de l'UdeS. Quelque 90 convives et récipiendaires étaient présents en compagnie de donatrices et donateurs, de membres du corps professoral et d’autres membres du personnel.

Les récipiendaires des bourses de La Fondation de l'UdeS, en compagnie des donatrices et des donateurs présents à la soirée ainsi que du doyen Serge Striganuk, du vice-doyen à la recherche et aux études supérieures en recherche Abdelkrim Hasni et de Mme Linda Nadeau, de La Fondation.
Le vice-recteur adjoint à la recherche de l'UdeS, Pr Jean-Pascal Lemelin, cédant la parole au Pr Abdelkrim Hasni, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures en recherche de la Faculté d'éducation.

Après avoir ouvert la cérémonie et remercié chaleureusement les personnes présentes, le doyen de la Faculté, professeur Serge Striganuk, a cédé la parole au professeur Jean-Pascal Lemelin, vice-recteur adjoint à la recherche et lui-même professeur au Département de psychoéducation, qui a félicité les récipiendaires et rappelé les succès actuels de l’Université de Sherbrooke, notamment en matière de recherche : « Notre institution a bondi de la 18e à la 15place au palmarès des universités canadiennes affichant les plus importants revenus de recherche, une progression soutenue par une hausse marquée des subventions. Plusieurs des bourses remises ce soir participent de cette grande réussite collective, qui rejaillit sur tous les secteurs de l’Université. Au nom de la direction, je tiens à féliciter toutes les personnes récipiendaires. »

Témoignage touchant d'une ancienne boursière

Diplômée de la maîtrise en orientation et ancienne récipiendaire de la bourse Le tour d'une vie - Daniel Hurtubise et de la bourse Jacques-Limoges en orientation carriérologique, Cinthia Brochu a livré un touchant témoignage sur l'importance tant concrète que symbolique que ces appuis ont revêtue pendant ses études. Mme Brochu travaille désormais à titre de conseillère d'orientation.

Le professeur Abdelkrim Hasni, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures en recherche de la Faculté d’éducation, a ensuite présenté aux convives une récente diplômée de la maîtrise en orientation, Mme Cinthia Brochu, maintes fois boursière au cours de ses études. Mme Brochu, qui est désormais professionnelle de sa discipline, a livré un témoignage touchant durant lequel elle a rappelé les embûches qui ont parsemé son retour aux études. « Pour moi qui n’avais jamais imaginé avoir un jour un diplôme universitaire, et encore moins une maîtrise, l’appui de la bourse Le tour d’une vie – Daniel Hurtubise et de la bourse Jacques Limoges en orientation carriérologique a représenté une immense source de motivation, surtout dans les moments plus difficiles. » Elle a poursuivi par un appel aux récipiendaires : « Derrière chacune de ces bourses, il y a une histoire rattachée à des valeurs humaines et à de profondes convictions. Boursières et boursiers, allez à la rencontre de vos donatrices et donateurs, pour découvrir cette histoire qui donnera encore plus de sens à vos efforts. »

En reprenant la parole, le professeur Hasni a lui-même remercié les donatrices et donateurs : « Comme nous venons de le voir, la générosité et l'engagement des personnes et des organisations qui offrent ces bourses transforment réellement l’expérience de dizaines d’étudiantes et d’étudiants, comme Cinthia. Ils perpétuent ainsi une tradition d’appui qui les honore et dont toute la Faculté les remercie. »

Remise des bourses facultaires

En présentant les boursières et boursiers facultaires ainsi que les récipiendaires de bourses externes, le professeur Hasni a rappelé que les sommes versées chaque année par la Faculté sont considérables. « La Faculté d’éducation a offert cette année plus de 55 000 $ en bourses d’études supérieures en recherche, pour soutenir les étudiantes et étudiants en début de maîtrise ou de doctorat. Ce sont des bourses d’excellence académique dont le montant varie entre 1500 $ et 6200 $ ».

La célébration a en outre permis de souligner certaines des bourses remises par les regroupements de recherche de la Faculté d’éducation ainsi que les bourses obtenues dans le cadre du nouveau programme de bourses d’excellence de l’Université de Sherbrooke destinées aux étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat en recherche.

Hommage au professeur émérite Denis Marceau

Le regretté professeur émérite Denis Marceau, ancien recteur adjoint de l'UdeS et doyen de la Faculté d'éducation. Le professeur Marceau a légué un don important à La Fondation de l'Université de Sherbrooke, permettant ainsi la création d'une bourse qui portera son nom. La première bourse Denis-Marceau sera offerte à une étudiante ou un étudiant de 3e cycle de la Faculté d'éducation à compter de 2020.

Après la lecture du palmarès des bourses de La Fondation, la cérémonie a marqué une pause solennelle. Mme Linda Nadeau, conseillère en développement philanthropique et représentante de La Fondation, a pris la parole pour présenter aux invités un nouveau fonds de bourse portant le nom du regretté professeur émérite Denis Marceau, en présence de plusieurs membres de sa famille dont son épouse, Nicole Pouliot.

Décédé en septembre 2018 après une carrière de 36 ans à l’Université de Sherbrooke, durant laquelle il a notamment occupé les postes de recteur adjoint et de doyen de la Faculté d’éducation, le professeur Marceau a choisi de pérenniser son profond attachement à son alma mater au moyen d’un don testamentaire à La Fondation de l’Université de Sherbrooke. Il souhaitait ainsi créer un fonds dont les intérêts permettraient d'offrir une bourse annuelle en appui aux étudiantes et étudiants de 3e cycle – une cause qui lui a été chère tout au long de sa carrière.

Fille de Denis Marceau, conseillère pédagogique et chargée de cours à la Faculté d'éducation, Mme Nathalie Marceau a pris la parole au nom de sa famille.

Mme Nadeau a décrit la nouvelle bourse avant de céder le lutrin à Mme Nathalie Marceau, fille du donateur, chargée de cours et conseillère pédagogique à la Faculté d’éducation, qui a rappelé la mémoire de son père aux personnes présentes. « Humble et loyal, mon père a toujours eu le sentiment qu’il avait beaucoup reçu de l’Université de Sherbrooke. Ce fut donc naturel pour lui d’inscrire un legs à son testament qui, aujourd’hui, permet la création de la bourse Denis-Marceau. Pour ma famille, cette bourse est un message puissant, qui rappelle ses valeurs d’effort et d’excellence, de persévérance et de dépassement. C’est aussi cet héritage qu’il partage avec les générations à venir : croyez en vous, travaillez, persévérez et, à votre tour, lorsque vous en aurez la possibilité, rendez au suivant. »

Après l'allocution de Mme Marceau, le Pr Hasni a conclu la lecture du palmarès en énumérant les boursières et boursiers des organismes subventionnaires.

Le doyen Serge Striganuk a ensuite conclu la cérémonie en conviant les invités à un coquetel accompagné d'un duo de musiciens jazz composé de MM. Patrick Duchesne et Gabriel Audet-Bourgault, de l'École de musique de l'UdeS.


Le don testamentaire à La Fondation de l’UdeS – Une façon simple et accessible de pérenniser son soutien

Le don par testament demeure l’une des façons les plus simples et les plus accessibles de planifier un don. Le donateur conserve ses liquidités immédiates pour assurer sa sécurité financière et celle de ses proches tout en signifiant son intention de faire le don d’un actif de son patrimoine (ex : somme d’argent, actions, RÉER, produit d’assurance vie) au bénéfice de La Fondation de l’Université de Sherbrooke lors du décès. Un don testamentaire donne droit à un reçu fiscal qui peut être utilisé lors de la déclaration de revenus du donateur afin de réduire les impôts à payer. Ainsi, le crédit applicable découlant de ce geste de générosité vient atténuer l’impact sur la succession du donateur.