Aminata Kane

Spécialisation : Macroéconomie
Projet : Secteur immobilier et asymétries macroéconomiques
Admission : 2018

Coordonnées d'Aminata Kane
Curriculum vitae

Aminata Kane
Résumé du projet

Ma thèse s’intéresse à la notion d’asymétrie définie comme la forte sensibilité de l’économie aux chocs négatifs. Je m’intéresse particulièrement à la contribution du secteur immobilier aux asymétries macroéconomiques. Mon premier chapitre apporte les preuves empiriques que le secteur immobilier est une source d’asymétries macroéconomiques à partir de données américaines et à l’aide des modèles à changement de régime markovien. Mon deuxième chapitre contribue à la littérature en identifiant l’investissement résidentiel comme l’un des mécanismes explicatifs de la forte sensibilité de l’économie aux chocs négatifs. Dans un cadre DSGE, des coûts d’ajustement asymétriques sont introduits dans le processus de construction des nouvelles maisons. Le papier calibre le modèle avec des données américaines et le simule avec un choc d’offre et un choc de demande. Les évidences des simulations montrent que la consommation, la production et l’investissement non résidentiel sont plus affectés par les chocs négatifs que par ceux positifs. Dans le dernier chapitre de ma thèse, je m’intéresse à la contribution de l’emprunt hypothécaire des ménages à la non-linéarité des cycles économiques. Le cadre est empirique et les données sont canadiennes. J’y développe une approche méthodologique innovatrice dans l’analyse de la notion d’asymétrie au Canada en utilisant le modèle STVAR (smooth transition structural VAR).

Mots-clés

Prix des logements, investissement résidentiel, coûts d'ajustement asymétriques, asymétries macroéconomiques, endettement hypothécaire, modèles à changement de régime markovien, modèles STVAR

Direction

Pr Jean-François Rouillard, Département d'économique