Mot du doyen

L'École de gestion de l’Université de Sherbrooke, « L’expérience de la pratique »

Francine Turmel

Créée en 1955, la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke (maintenant l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke) n’a jamais cessé de représenter un milieu de formation innovant et dynamique centré sur l’apprentissage par la pratique. À sa première année d’existence, la Faculté, appelée alors École de Commerce, accueillait 18 étudiants et comptait sur une poignée de professeurs. L’enseignement était centré sur la comptabilité et l’économie. À noter que cet enseignement comportait déjà un volet pratique alors que la population étudiante était appelée à effectuer de nombreuses visites industrielles et commerciales en lien avec leur formation.

Aujourd’hui, près de 60 années plus tard, l'École de gestion accueille plus de 4 000 étudiantes et étudiants à temps complet et à temps partiel dans tous les cycles universitaires (baccalauréat, maitrise et doctorat). Son corps professoral est composé d’une centaine de professeures et professeurs et de plus de 400 chargées et chargés de cours. Elle dispense des formations dans les grands domaines de la gestion (comptabilité, finance, fiscalité, management et ressources humaines, marketing et systèmes d’information) et en économique. Elle sert de nombreux publics, allant des diplômées et diplômés des cégeps jusqu’à des cadres en entreprises voulant parfaire leur formation. Elle déploie maintenant ses activités sur deux campus principaux à Sherbrooke et à Longueuil sur la rive-sud de Montréal. Au moyen d’ententes de partenariat, elle est également présente dans plusieurs régions du monde. Ceci sans compter ses programmes de formation sur le Web lui permettant d’atteindre de nouveaux publics sans aucune contrainte géographique.

Une chose n’a pas changé toutefois, son engagement pour l’apprentissage par la pratique qui assure une adéquation avec le monde des affaires. Avec l’accessibilité des professeures et professeurs et l’engagement des étudiantes et étudiants à la vie facultaire, l’apprentissage par la pratique demeure au cœur de l’ensemble de ses activités et teinte les programmes de formation et plusieurs activités de recherche. Ceci se concrétise de trois façons :

  • des stages rémunérés et pleinement intégrés aux études du B.A.A., un élément capital qui a contribué à bâtir sa réputation au cours des 25 dernières années (3 stages d’une session chacun durant les 3 années d’études) ;
  • des programmes et des méthodes d’enseignement aux 3 cycles arrimés aux problématiques de la gestion (mentorat avec des gestionnaires de haut niveau dans les secteurs privé et public, interventions en entreprises prenant la forme de projets de consultation, apprentissage par cas et par projets, nombreux cours intégrant des projets pour des entreprises, etc.) ;
  • des activités de recherche centrées sur des chaires et des équipes de chercheurs ainsi qu’un programme de 3e cycle favorisant l’examen de problématiques d’entreprises et d’organismes publics avec comme objectif principal d’intégrer la pratique à des considérations théoriques.

Je vous invite à parcourir ce site Web et à découvrir jusqu’à quel point l'École de gestion est bien engagée pour relever les défis associés à l’avancement des connaissances en gestion et à l’évolution des méthodes d’apprentissage. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à prendre contact avec les personnes concernées !

Cordialement,

François Coderre,

Doyen de l'École de gestion