Aller au contenu

Une expertise reconnue

Voici la revue complète des projets où l'on a fait appel à l'expertise du corps professoral de l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke. 

Le professeur David Pavot nommé à un nouveau groupe d’experts

Le professeur David Pavot, professeur au Département de marketing et titulaire de la Chaire de recherche sur l’antidopage dans le sport, fera désormais partie d’un groupe d’experts en sciences sociales nouvellement mis sur pied par l’AMA, qui réunit 10 universitaires en provenance de prestigieuses universités de partout dans le monde.

Le groupe d’experts sera chargé de fournir des avis, des recommandations et des conseils à l’AMA sur toutes les questions de recherche en sciences sociales liées au sport propre.


Le professeur Alain Webster nommé à la présidence du Comité consultatif sur les changements climatiques

Le professeur Alain Webster du Département d’économique a été choisi par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, M. Benoit Charrette, pour assumer la présidence du Comité consultatif sur les changements climatiques. 

Nouvellement créé par le gouvernement du Québec, ce comité scientifique, institué par la Loi visant principalement la gouvernance efficace de la lutte contre les changements climatiques et à favoriser l’électrification, aura pour mission de conseiller le ministre sur les orientations, les programmes, les politiques et les stratégies en matière de lutte contre les changements climatiques, en tenant compte de l’évolution des connaissances scientifiques et technologiques ainsi que des consensus scientifiques en cette matière.


Le Pr Maarouf Ramadan collabore avec l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE)

Le Professeur Maarouf Ramadan, directeur du Département d’entrepreneuriat de l’École de gestion a récemment participé à deux séminaires organisés par le Centre pour l’entrepreneuriat, les PME, les régions et les villes de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) afin de présenter un outil de diagnostic qu’il a développé soit le Small Business Assessment Tool (SBAT).

À court terme, l’OCDE va lister le SBAT dans un rapport comme un outil qui aide au développement et améliore la performance des PME. À moyen et long terme le Pr Ramadan va poursuivre sa collaboration avec l’OCDE et participera aux réflexions de ce centre sur la méthodologie des outils digitalisés qui aident les PME et qui permettent d’identifier une typologie d’entrepreneurs. La base de données collectée avec l’outil SBAT fera l’objet aussi d’une coopération étroite avec ce centre afin de développer des études concernant les PME et l’entrepreneuriat.

La suite des expertises reconnues

La professeure Marie-Thérèse Dugas qui se spécialise en fiscalité internationale a reçu en mai dernier le Prix Bélanger-Andrew, récompensant annuellement la meilleure thèse en recherche rédigée en français par un étudiant ou une étudiante d’une université québécoise ou canadienne.

Sous le thème de la coopération fiscale internationale, sa thèse démontre comment le Canada assure la protection de son assiette fiscale par la gestion de deux facteurs d’influence : les dispositions d’échange de renseignements qu’on retrouve dans les traités fiscaux internationaux et les instruments de politiques publiques qui en émanent. 

De 2008 à aujourd’hui, la professeure Dugas œuvrait pour des cabinets comptables. En plus de procéder à des analyses de politiques fiscales internationales, elle élaborait des stratégies de planification fiscale dans un tel contexte. Auparavant, elle avait agi comme fiscaliste pour Bombardier inc. au Canada et à l’étranger, dont à Berlin (Allemagne) pour Bombardier Transport. 

La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, dévoilait le 27 juin dernier la Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 et son plan d’action 2018-2023.

Le gouvernement du Québec lance ainsi un ensemble de mesures assorti d’importants investissements de plus de 550 M$ et met sur pied le Conseil québécois de l’eau afin de démocratiser la gestion de cette ressource inestimable. Professeur en économie de l'environnement à l’Université de Sherbrooke, M. Alain Webster en assurera la présidence.