Jonathan Coindreau

Candidat au doctorat

Études

  • Master de droit, Droit des affaires et des entreprises, spécialité Tiers de confiance et sécurité numérique (Université de La Rochelle en France)
  • Master 1 de droit, Carrière judiciaire (Université de La Rochelle en France)
  • Licence de droit, Droit privé (Université de La Rochelle en France)

Notes biographiques

Jonathan est candidat au doctorat en droit des Universités de Sherbrooke et de La Rochelle dans le cadre d'une cotutelle co-dirigée par les professeurs Linda Arcelin (France) et Arthur Oulaï (Québec).

Le projet de thèse porte sur la dématérialisation et le droit de la preuve. Il s'agit de mettre en évidence l'influence de la technologie sur le domaine probatoire et sur les nouveaux moyens de se constituer une preuve dans un contexte technologique. Enfin, le choix d'étudier cette question sous l'angle de la méthode comparative des droits français et québécois, permet de faire apparaître les convergences et les divergences des méthodes choisies, afin d'en tirer les meilleures conclusions.

Ce projet est la suite d'un rapport (récompensé en 2015) effectué dans le cadre d'un stage coopératif en tant que consultant juridique au sein d'une entreprise montréalaise dans le cadre du master. Ce stage traitait de l'intéropérabilité juridique des certificats de signature électronique entre l'Europe et l'Amérique du Nord.

Parallèlement à la recherche, Jonathan dispense des cours de travaux dirigés en droit civil des personnes et de la famille, en droit des obligations, des contrats et de la responsabilité civile, en méthodologie juridique, ainsi qu'un cours magistral de master en droit de la preuve électronique, à l'Université de La Rochelle. 

Publications et communications

Intervention sur la signature électronique dans le cadre du colloque, « Numérique, éthique et droit » à l’Université de La Rochelle (France), 2018.

Rédaction de plusieurs rapports scientifiques dans le cadre du projet interdisciplinaire SHADES (Semantic Hash Advanced Document Electronic Signature) financé par l'ANR, 2014/2018 :

  • Pré-rapport sur la preuve, 2015
  • Volet pénal, 2017
  • Rapport final sur la preuve, 2018

Bourses

  • Bourse d’admission au doctorat de la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke, 2016
  • Prix du public 2017 du colloque des doctorants de 2e année, Université de La Rochelle
  • Lauréat MT180 (Ma Thèse en 180 secondes) 2016 de l’Université de La Rochelle
  • Prix Jean Sevestre 2015 pour le rapport de stage de 2e année de master intitulé Analyse, comparaison et interopérabilité des cadres juridiques européens et nord-américains de la signature électronique
  • Major de promotion 2015 (2e année de master)
  • Bourse Rotary à un étudiant méritant, 2014-2015