École d'été en droit international appliqué

Le genre et le droit international

Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
En visioconférence (détails à venir)

Du 4 au 8 mai 2020, l'équipe du cheminement de maîtrise en DIPIA tiendra une école d'été intitulée : Le genre et le droit international. Seront ainsi regroupés des conférenciers internationaux provenant tant des milieux académiques que professionnels.

BONNE NOUVELLE!

L'école d'été sera maintenue, mais en mode visioconférence. Détails à venir.

Télécharger l'affiche promotionnelle.

Accréditation :

Activité également offerte aux étudiantes et aux étudiants :

  • de 1er cycle de l’UQAM inscrits aux baccalauréats en droit, en science politique et en relations internationales et en droit international ou dans un autre programme;
  • de 1er cycle ou de 2e cycle d'une autre université.

Programme (veuillez noter que le programme sera ajusté sous peu)

4 au 6 mai 2020 - Le genre et le droit international

Lundi 4 mai 2020
9 h  - 12 h                                                   La protection des droits des femmes par les Nations Unies : de 1945 à aujourd'hui

Isabelle Duplessis, professeure, Faculté de droit de l’Université de Montréal
12 h - 13 hDîner
13 h - 14 h 45L’approche du droit international et de la justice internationale des violences basées sur le genre : le cas du viol

Delphine Makoueni Cissé, directrice, École de la magistrature de l’Institut National de Formation Judiciaire (Côté d’Ivoire)
14 h 45 - 15 hPause
15 h  - 17 hLe développement économique des femmes à travers le commerce international

Anoush der Boghossian, Point focal Commerce et femmes, Organisation mondiale du commerce
Mardi 5 mai 2020
9 h - 10 h 30Penser le genre à la lumière de l’intersectionnalité : les développements récents en droit international

Vanessa Tanguay, doctorante, Faculté de droit de l’Université McGill et Secrétaire générale, Société québécoise de droit international
10 h 30 - 10 h 45Pause
10 h 45 - 12 h 15Genres et intersexualité devant la CEDH

Benjamin Pitcho, avocat à la Cour, Cabinet Benjamin Pitcho Avocats, membre du Conseil de l'ordre et maître de conférences, Université Paris 8
12 h 15 - 13 h 15Dîner
13 h 15 - 15 h 30Table ronde : Le commerce et le genre

Animatrice :
Geneviève Dufour, professeure et codirectrice de la maîtrise en droit international et politique international appliqués (DIPIA), Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke

Panélistes :
Anoush der Boghossian, Point focal Commerce et femmes, Organisation mondiale du commerce
Lolita Laperle Forget, conseillère juridique sur le genre et le commerce, Organisation mondiale du commerce
Oonagh Fitzgerald, ancienne directrice du programme de droit international, Centre for International Governance Innovation.
15 h 30 - 15 h 45Pause
15 h 45 - 17 hLe genre est-il soluble dans le droit international?

Lucie Lamarche, professeure, département de sciences juridiques de l'UQAM, Codirectrice du Réseau québécois en études féministes
Mercredi 6 mai 2020
9 h - 11 h 45Ce que le genre fait au droit; ce que le droit fait au genre

Arnaud Alessandrin, sociologue, Université de Bordeaux, Laboratoire Cultures – Éducation – Sociétés (LACES)
11 h 45 - 12 h 45Dîner
12 h 45 - 14 hFemmes et langage juridique : Quel avenir pour les marqueurs de genre?

Benjamin Pitcho, avocat à la Cour, Cabinet Benjamin Pitcho Avocats, membre du Conseil de l'ordre et maître de conférences, Faculté de droit de l'Université Paris 8
14 h  - 14 h 15Pause
14 h 15 - 15 h 45Transsexsualisme et droit international : une histoire  toute récente

Michèle Rivet, C.M. Ad.E., première présidente du Tribunal des droits de la personne du Québec (1990 à 2010)
Professeure associée, Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
Vice-présidente, Conseil d’administration du Musée canadien pour les droits de la personne (Winnipeg)
15 h 45 - 16 hPause
16 h - 17 h 30Femmes et disparations forcées - Conférence Katia-Boustany 2019

Emmanuel Decaux, professeur émérite, Université Paris II Panthéon – Assas
Ancien président, Comité des disparitions forcées des Nations Unies
17 h 30 - 19 hCocktail

7 et 8 mai 2020 - Colloque sur le genre, le sport et l'antidopage

Jeudi 7 mai 2020
8 h 30Accueil des participants
9 h - 9 h 10Mot d'ouverture

Geneviève Dufour, professeure et codirectrice de la maîtrise en droit international et politique international appliqués (DIPIA), Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke

David Pavot, professeur et titulaire de la Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport, École de gestion de l'Université de Sherbrooke
9 h 10 - 9 h 30Sport, genre et lutte antidopage, quels enjeux?
9 h 30 - 12 h 30Sport et genre

Présidente de séance :
Guylaine Demers, professeure, Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval
Membre du groupe de travail sur l’équité des genres dans le sport de la ministre des sciences et des sports

La Déclaration sur les femmes et le genre dans le sport : analyse critique
Micheline Somda, candidate au doctorat, Université de Sherbrooke

Que doit-il rester de la binarité de genre dans le sport?
Me Benjamin Pitcho, Avocat, Barreau de Paris

La fabrique médicale des sportives : du sexe musculaire au genre de la testostérone?
Anaïs Bohuon, professeure, Faculté de sports et d’activités physiques de l'Université de Paris Sud
12 h 30 -13 h 30Dîner
13 h 30 - 15 h 20Quand le sport s’oppose aux droits humains

Présidente de séance :
Me Marianne Saroli, avocate au Barreau du Québec

Droits humains, sport et lutte antidopage 
Roland Adjovi, professeur, Université Arcadia
Membre du Tribunal disciplinaire de la Fédération internationale d’Athlétisme

L'affaire Dutee Chand
Caroline Jay, postdoctorante, Chaire de recherche sur l’antidopage dans le sport

L’affaire Caster Semenya
Franck Latty, professeur de droit et membre du Tribunal arbitral du sport de l'Université Paris Nanterre

Primes, rémunérations des sportifs et équité
Julien Dechaud, candidat au doctorat, Université de Bourgogne
15 h 20 - 15 h 40Pause
15 h 40 -17 hTable ronde : Quand l’approche binaire du genre est saisie par la science dans la lutte antidopage

Agence mondiale antidopage
Raphaël Faiss, responsable de recherche, Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne
Martial Saugy, professeur, Faculté de sciences sociales et politiques de l'Université de Lausanne
Vendredi 8 mai 2020
9 h 30Table ronde : Faut-il « dégenrer » la lutte antidopage?

Présidente :
Geneviève Dufour, professeure et codirectrice de la maîtrise en droit international et politique international appliqués (DIPIA), Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke

Cécile Chaussard, maître de conférences, Faculté de droit de l'Université de Bourgogne

Marc Peltier, maître de conférences, Faculté de droit de l'Université Côte d’Azur et Membre de l’unité Intégrité de la fédération internationale d’athlétisme

Me Ericka Kleiderman, chercheuse, Centre de génomique et politique de l’Université McGill

Charlène Weaving, professeure, Faculté d’activités physiques de l'Université Saint-Francis Xavier
12 hConférence de clôture

Emmanuel Decaux, professeur émérite, Faculté de droit de l'Université Paris II Panthéon  -  Assas

INSCRIPTION

Étudiantes et étudiants de l'UdeS : inscription auprès de leur faculté, selon les modalités habituelles.

Étudiantes et étudiants de 1er cycle de l’UQAM  inscrits aux baccalauréats en droit, en science politique et relations internationales et en droit international ou dans un autre programme :  inscription en remplissant l’Autorisation d’études hors établissement. Sigle et titre de l’activité : DRT 400 École d’été en droit international.  Les personnes étudiantes ayant déjà suivi et réussi le cours DRT400 - École d'été en droit international peuvent s'inscrire à DRT401 - École d'été en droit international II.

Étudiantes et étudiants de 1er cycle d'une autre université québécoise : inscription en remplissant l'Autorisation d'études hors établissement. Sigle et titre de l'activité : DRT 400 École d’été en droit international. Les personnes étudiantes ayant déjà suivi et réussi le cours DRT400 - École d'été en droit international peuvent s'inscrire à DRT401 - École d'été en droit international II.

Étudiantes et étudiants de 2e cycle d'une autre université québécoise : inscription en remplissant l’Autorisation d’études hors établissement. Sigle et titre de l’activité : DRT 749 École d’été en droit international approfondi I. 

Personnes non inscrites dans une université québécoise : inscription en études libres.

La Faculté de droit est un dispensateur reconnu par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire.