École d'été en droit international appliqué

Du 28 mai au 1er juin 2018, l'équipe du cheminement de maîtrise en DIPIA tiendra une école d'été sur des questions d'actualité en droit international public. Seront ainsi regroupés des conférenciers internationaux provenant tant des milieux académiques que professionnels.

L'école d'été servira également de cadre, le vendredi 1er juin de 13 h 30 à 15 h 30, à la Conférence Katia-Boustany 2018 sur Les femmes et les situations de vulnérabilité extrêmes.  

Toutes les présentations se tiendront au local A8-122 de la Faculté de droit, au Campus principal de Sherbrooke. L'inscription est obligatoire au moyen du lien ci-dessous.

Programme 

28 mai au 30 mai - Migration et droit international

Lundi 28 mai
9 h - 9 h 10Mot d’ouverture

Geneviève Dufour, professeure, Faculté de droit de l'Université Sherbrooke, et directrice du DIPIA
9 h 10 - 12 h                                                   Le droit international des réfugiés : intérêt et limites dans le contexte actuel de migrations forcées massives

Bérangère Taxil, professeure, Faculté de droit, Université d’Angers et Juge-assesseure à la Cour nationale du droit d’asile de France
12 h - 13 hDîner
13 h - 14 h 15 Le droit des réfugiés en mer

Émilie Hetreau, doctorante en droit public, Faculté de droit, Université d’Angers, et juriste en droit d’asile et droit des étrangers
14 h 15Pause
14 h 30 - 17 hLa traite des êtres humains

Me Kristine Plouffe-Malette, post-doctorante, Faculté de droit, Université McGill
Mardi 29 mai
9 h - 10 h 15La protection de la liberté de croyance des demandeurs d’asile dans la région des Grands lacs   

Philibert Baranyanka, professeur à l’Université du Burundi et post-doctorant à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
10 h 15 - 10 h 30Pause
10 h 30 - 12 hLa détermination du statut de réfugiés par les organes de l’asile : cas pratiques 

Bérangère Taxil, professeure, Faculté de droit, Université d’Angers et Juge-assesseure à la Cour nationale du droit d’asile de France
12 h - 13 hDîner
13 h - 15 h 30Migration forcée : tendances inquiétantes et recherche de solutions

Denise Otis, agente de protection, Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies
15 h 30 - 15 h 45Pause
15 h 45 - 17 hLa détention des demandeurs d’asile

Jenny Jeanes, coordonnatrice des programmes de détention et de jumelage, Action Réfugiés Montréal
Mercredi 30 mai
9 h - 10 h 45Les demandes d’asile des femmes : problématiques spécifiques (mariages forcés, mutilations génitales, violences sexuelles, homosexualité)

Bérangère Taxil, professeure, Faculté de droit, Université d’Angers et Juge-assesseure, Cour nationale du droit d’asile de France
10 h 45 - 11 hPause
11 h - 12 hL’application du principe de non-refoulement au Canada depuis 15 ans

Me Guillaume Cliche-Rivard, avocat, Doyon, Nguyen, Tutunjian & Cliche-Rivard et vice-président de l'Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration
12 h - 12 h 45Dîner

30 mai - 1er juin - Les femmes et le droit international

Mercredi 30 mai
12 h 45 - 14 h 15                                                                                                         Les Rohingjas, de l'exclusion à l'expulsion

Chris Lewa, directrice du Projet Arakan (Birmanie) et vice-présidente du groupe de travail APRRN sur l’apatridie
14 h 15 - 14 h 30Pause
14 h 30 - 17 h 30La protection des droits des femmes par les Nations Unies : de 1945 à aujourd'hu

Isabelle Duplessis, professeure, Université de Montréal
Jeudi 31 mai
9 h - 9 h 10La politique d’aide internationale féministe du Canada

Hon. Marie-Claude Bibeau, Ministre du Développement international et de la francophonie
9 h 10 - 10 h 15La Déclaration de Buenos Aires sur le commerce et l’autonomisation des femmes

David Pavot, négociateur à Buenos Aires et chargé de cours, Faculté de droit, Université de Sherbrooke
10 h 15 - 10 h 30Pause
10 h 30 - 11 h 15Le monde des relations internationales : un monde d’hommes?

Me Gabrielle Marceau, Conseillère à la division juridique, Organisation mondiale du commerce
11 h 15 - 12 hGenre et commerce

Anoush der Boghossian, Point Focal OMC – Commerce et femmes, Division du développement
12 h - 13 hDîner
13 h - 14 h 30Femmes et langage juridique : l'écriture inclusive et le droit européen

Me Benjamin Pitcho, avocat à la Cour, Cabinet Benjamin Pitcho Avocats, Membre du Conseil de l'ordre et Maître de conférences, Université Paris 8
14 h 30 - 14 h 45Pause
14 h 45 - 16 hLa reconnaissance des droits des travailleuses domestiques par l'OIT : un combat contre l'inégalité intra-féminine

Isabelle Duplessis, professeure, Faculté de droit, Université de Montréal
16 h - 16 h 15Pause
16 h 15 - 17 h 15Les femmes africaines et leurs droits : de la difficile conquête à l'exercice tumultueux

Metou Brusil Miranda, vice-rectrice chargée de la Recherche, de la coopération et des Relations avec le monde des entreprises et professeure, Université de Dschang
Vendredi 1er juin
9 h - 10 h 15Vers une conception intersectionnelle de l'égalité? Ses mobilisations en droit international et leurs limites

Vanessa Tanguay, doctorante, Université McGill
10 h 15 - 10 h 30Pause
10 h 30 - 12 h 30Genres et intersexualité devant la CEDH

Me Benjamin Pitcho, avocat à la Cour, Cabinet Benjamin Pitcho Avocats, Membre du Conseil de l'ordre et Maître de conférences, Université Paris 8
12 h 30 - 13 h 30Dîner
13 h 30 - 15 h 30Table-ronde sur les femmes et les situations de vulnérabilités extrêmes :  disparitions forcées, viol, esclavage sexuel et conflits armés

Cette table-ronde vous propose une exploration des différentes situations de vulnérabilité extrême vécues par les femmes, ainsi que les réponses que proposent certains régimes de droit international public que sont le droit international humanitaire, le droit pénal international et les droits de la personne.
Réflexion sur les concepts de masculinité, d'intersectionnalité et d'impartialité dans le contexte de conflits armés et d'opérations humanitaires

Me Sophie Rondeau, candidate au doctorat aux facultés de droit de l'Université de Genève et de l'Université Laval
Les nouveaux crimes de viol et d'esclavage sexuel à l'encontre des enfants soldats : le concept de "fonction expressive du droit pénal international" sous un point de vue féministe

Me Mélissa Beaulieu-Lussier, avocate en droit criminel et candidate à la maîtrise à la faculté de droit de l'Université McGill
Le rôle central des femmes dans la lutte contre l'impunité face à la crise humanitaire de disparitions forcées au Mexique

Me Maryse Décarie-Daigneault, avocate en droit autochtone chez Dionne Schulze S.E.N.C. et candidate à la maîtrise à la faculté de droit de l'Université McGill

La Faculté de droit est un dispensateur reconnu par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire.

Hébergement

Pour répondre à vos besoins d'hébergement, s'il y a lieu, nous vous invitons à consulter les liens suivants :

N.B.: Aucun bloc de chambres n'a été réservé dans l'un ou l'autre de ces établissements.