L’honorable Michèle Rivet, C.M., Ad. E.

Me Michèle Rivet a étudié le droit à Montréal et à Paris où elle a obtenu une maîtrise en droit privé. Elle a obtenu une maîtrise en muséologie de l’Université de Montréal, en 2015.

Avocate du Barreau du Québec, Me Michèle Rivet a été la première juge-présidente du Tribunal des droits de la personne du Québec en 1990, poste qu’elle a occupé jusqu’en 2010. Me Rivet est professeure associée à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke. Elle agit comme consultante au Canada comme à l’international.

Michèle Rivet été vice-présidente de la Commission Internationale de Juristes (CIJ) à Genève de 2011 à 2017, après en avoir été Commissaire canadienne depuis 2003. Elle en est maintenant membre honoraire. Elle a dirigé, pour la CIJ-Canada, un programme de formation judiciaire en Ex-Yougoslavie de 1999 à 2005.

En 2005, l’Université d’Ottawa lui décernait un doctorat honorifique pour souligner ses réalisations dans le développement des droits de la personne sur le plan canadien comme international. En 2011, la Cour du Québec lui accordait sa médaille d’or annuelle en reconnaissance pour sa carrière. En 2015, le Barreau du Québec lui octroyait un Mérite et le titre d’Advocatus Emeritus. En décembre 2018, la gouverneure générale du Canada investissait Me Rivet de l’Ordre du Canada. Elle a été nommée membre honoraire de la Société québécoise de droit international en octobre 2019.

Me Michèle Rivet est, depuis janvier 2019, vice-présidente du Conseil d’administration du Musée canadien pour les droits de la personne, musée national situé à Winnipeg.