Michaël Gagnon

Adjoint à la direction des programmes en droit et politiques de la santé (DPS)

Adjoint à la direction du programme de diplôme de 2e cycle en pratique du droit criminel et pénal (DCP)

Adjoint à la direction du programme de maîtrise en droit cheminement droit international et politique internationale appliqués (DIPIA)

Notes biographiques

Michaël Gagnon est titulaire d'un baccalauréat en droit et d'un diplôme de 2e cycle en droit et politiques de la santé de l'Université de Sherbrooke.  Il a occupé, à compter de 1999, le poste d'assistant de recherche aux programmes en droit et politiques de la santé et, depuis 2004, il agit en tant que professionnel au programme. Depuis 2010, il occupe la fonction d’adjoint à la direction des programmes en droit et politiques de la santé (DPS). Depuis 2012, il est adjoint à la direction du programme de maîtrise en droit cheminement droit international et politique internationale appliqués (DIPIA). Depuis 2014, il est également adjoint à la direction du programme de diplôme de 2e cycle en pratique du droit criminel et pénal (DCP).

Description de tâches

À titre d'agent de recherche et de professionnel de recherche, Michaël Gagnon participe aux projets de recherche en droit et politiques de la santé et il assiste les étudiantes et étudiants inscrits aux programmes en droit et politiques de la santé (aux campus de Sherbrooke et de Longueuil), ainsi qu'en méthodologie de la recherche aux cycles supérieurs. Il enseigne également la méthodologie de la recherche aux étudiants étrangers de même qu’aux étudiants du 1er cycle dans le cadre des activités de recherche et de communication.

Il contribue en outre à des projets de recherches subventionnés menés par des membres du corps professoral de la Faculté de droit dans différents domaines juridiques et au sein d'équipes multidisciplinaires. Il contribue notamment aux activités du Groupe de recherche en droit de la santé de l'Université de Sherbrooke (GREDSUS), ainsi qu’aux activités de la Chaire de droit et gouvernance de la santé, pour laquelle il assure des fonctions de gestion et de coordination.  Il a participé au projet Vers un modèle d'apprentissage de l'interdisciplinarité en droit et biotechnologie, subventionné dans le cadre du programme de Grandes innovations pédagogiques de l'Université de Sherbrooke. Il est régulièrement appelé à réviser des manuscrits de livres ou d'articles de revues en vue de leur publication. Il collabore activement à la formation d'étudiants et de membres du personnel de la Faculté de droit en matière de recherche documentaire. Il est responsable du Site international francophone sur le droit des femmes (SIFDF) et, depuis 2006, administrateur en chef des déclarations de droits d'auteurs (DDA) à la Faculté de droit. Il est, en outre, régulièrement appelé à organiser des congrès, des conférences et des ateliers.

Activités de recherche (liste sélective)

Publications

Carrier, A., Levasseur, M., Freeman, A., Mullins, G., Quénec’hdu, S., Lalonde, L., Gagnon, M., et Lacasse, F., "Influence of societal and practice contexts on health professionals' clinical reasoning: A scoping study protocol”, BMJ Open

Nadine Dostrovsky, Rebecca J. Cook et Michaël Gagnon, Bibliographie annotée de droit comparé et de droit international concernant le mariage forcé, Ottawa, Ministère de la justice, Section de la famille, des enfants et des adolescents, août 2007.

Suzanne Philips-Nootens, avec la collaboration de Michaël Gagnon, «La recherche en génétique : quel risque individuel pour quel bien commun?», dans Marie-Hélène Parizeau et Soheil Kash (dir.), Néoracisme et dérives génétiques, Sainte-Foy (Québec), Presses de l'Université Laval, 2006, 215-230.

Gina Bravo, Michaël Gagnon, Sheila Wildeman, David T. Marshall, Mariane Pâquet et Marie-France Dubois, «Comparison of Provincial and Territorial Legislation Governing Substitute Consent for Research», (2005) 24:3 Canadian Journal on Aging 237-249.

Anik Nolet et Michaël Gagnon, sous la direction de Marcel J. Mélançon, Biotechnologie et bioéthique: le clonage à but thérapeutique, Projet GEDS – Génome Québec, Génome Canada, GenConsult, Document 21, 28e Congrès de l'Association des biologistes du Québec, Montréal, 4 et 5 décembre 2003.

Michaël Gagnon et Anik Nolet, sous la direction de Marcel J. Mélançon, Biotechnologie et bioéthique: le clonage à but reproductif,  Projet GEDS – Génome Québec, Génome Canada, GenConsult, Document 22, 28e Congrès de l'Association des biologistes du Québec, Montréal, 4 et 5 décembre 2003.

Michaël Gagnon, Anik Nolet et Marcel J. Mélançon, L’argumentaire du clonage à but reproductif,  Projet GEDS – Génome Québec, Génome Canada, GenConsult, Document 33, 72e Congrès de l'ACFAS, Montréal, 10 au 14 mai 2004.

Anik Nolet, Michaël Gagnon et Marcel J. Mélançon, L’argumentaire du clonage à but thérapeutique, Projet GEDS – Génome Québec, Génome Canada, GenConsult, Document 34, 72e Congrès de l'ACFAS, Montréal, 10 au 14 mai 2004..

Participation à des congrès et des colloques

Annie Carrier, Mélanie Levasseur & Michaël Gagnon, Health Resource Allocation: Impact on Occupational Therapists’ Client-Centered Practice, Canadian Occupational Therapy Conference 2008, Whitehorse, Yukon, 14 juin 2008

Michael Gagnon, Biotechnologie et bioéthique: le clonage à but reproductif, Association des biologistes du Québec, 28e Congrès annuel, Montréal, 4 et 5 décembre 2003 (communication par affiche)

Michael Gagnon, L’argumentaire du clonage à but reproductif, 72e Congrès de l’ACFAS, Discipline Éthique, Montréal, 10 mai 2004.

Michael Gagnon, Les banques génétiques populationnelles: un instrument de santé publique?, 73e Congrès de l’ACFAS, Discipline Éthique, Chicoutimi, 10 mai 2005.

Coordonnées

819 821-8000, poste 63582 (téléphone)
819 821-7578 (télécopieur)
Michael.Gagnon@USherbrooke.ca
Bureau A7-214

Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke
2500 boul. de l'Université
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1