Marie-Pier Luneau

Marie-Pier Luneau

Professeure titulaire

Coordonnées

Littérature québécoise; sociologie de la littérature; stratégies d'écrivains; statut de l'écrivain; théorie sur l'auteur; histoire du livre et de l'édition.

Formation

  • B.A. (études françaises) U. de Sherbrooke
  • M.A. (études françaises) U. de Sherbrooke
  • Ph.D. (études françaises) U. de Sherbrooke
  • Postdoctorat, U. Laval

Domaines d'enseignement

  • Littérature québécoise
  • Sociologie de la littérature
  • Édition littéraire
  • Pseudonymie et théorie de l'auteur
  • Roman sentimental

Recherches en cours

  • Le Dictionnaire historique des métiers du livre au Québec
  • Une histoire de l'amoure au Québec (avec J.-P. Warren, U. Concordia)
  • Les Figurations du personnel littéraire (projet du GREMLIN)
  • Directrice de la revue Mémoires du livre / Studies in Book culture
  • Membre du Groupe de recherches et d'études sur le livre au Québec www.usherbrooke.ca/grelq

Publications

Livres

  • avec D. Saint-Amand (dir.), La Préface : formes et enjeux d'un discours d'escorte, Paris, Classiques Garnier, coll. « Rencontres », 2016, 408 p.
  • avec P. Brissette (dir.), Deux siècles de malédiction littéraire : transformations, médiations et transferts d'un mythe, Liège, Presses de l'Université de Liège, coll. « Situations », 2014, 321 p.
  • Louvigny de Montigny à la défense des auteurs, Montréal, Leméac 2011, 220 p.
  • La Fabrication de l’auteur, M.-P. Luneau et J. Vincent (dir.), Québec, Nota bene, 2010.
  • Passeurs d'histoire(s). Figures des relations France-Québec en histoire du livre, M.-P. Luneau, J.-D. Mellot, S. Montreuil et J. Vincent (dir.), en coll. avec F. Saint-Laurent, Québec, PUL, 2010, 472 p.
  • Lionel Groulx, le mythe du berger, Montréal, Leméac, 2003, 232 p.
  • Lionel Groulx et  « L'Appel de la race », en coll. avec P. Hébert, Montréal, Fides, 1996, p. 13-31 et p. 81-103.

Numéros de revues

  • « Les métiers du livre au Québec », É. Leroux, M.-P. Luneau et J. Vincent (dir.), Documentation et bibliothèques, vol. 51, no 2, avril-juin 2005, 157 p.
  • « Le Pseudonyme au Québec », P. Hébert et M.-P. Luneau (dir.), Voix et images, volume XXX, numéro 1 (88), automne 2004, 168 p.

Articles et parties de livres

  • « Universels, mais authentiquement canadiens. Représentations iconographiques de l’écrivain québécois dans la collection “Écrivains canadiens d’aujourd’hui” (1963-1975) », Mémoires du livre/Studies in Book Culture, vol. 7, n° 1, 2015, [En ligne], www.erudit.org/revue/memoires/2015/v7/n1.
  • avec P. Hébert, « “J’ai bien hâte aussi de vous dire : parrain, regardez votre filleul!” Le discours préfaciel et l’auteur », Cahiers voor literatuurwetenschap, Belgique, vol. 6, 2014, p. 71-84.
  • « Stratégie littéraire », Projet Lexique Socius, 2014, [En ligne], http://ressources-socius.info/index.php/lexique.
  • avec C. Abensour et B. Legendre, « Entrer en littérature : premiers romans et primo-romanciers au Québec, 1998-2008 », Documentation et bibliothèques, vol. 59, n° 1, janvier-mars 2013, p. 36-47.
  • « “Un cycle passera, puis on ne prononcera plus votre beau nom” : Louvigny de Montigny et le droit d’auteur au Canada », Les Cahiers de propriété intellectuelle, vol. 24, n° 2, mai 2012, p. 381-392.
  • « De Frère Un Tel à Jean-Paul Desbiens, du collectif au singulier ». Effets de signature et figure d'auteur, dans Sofiane Laghouati, David Martens & Ralph Schoolcraft, « La pseudonymie dans les littératures francophones », Louvain-la-Neuve, Lettres romanes, volume 3-4, no 64, 2011.
  • « Le redéploiement des genres populaires », dans Jacques Michon (dir.), Histoire de l’édition littéraire au Québec au XXe siècle. La bataille du livre 1960-2000, Montréal, Fides, 2010, p. 259-288.
  • « Garamond, Zéphyr, cul de lampe et autres nécessités. De quelques échanges autour de la publication d’ “Au pays de Québec”, de Louvigny de Montigny », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, no 2, 2010, p. 30-43.
  • « “Je préfère, comme toujours, rester dans les coulisses.” Louvigny de Montigny, médiateur culturel méconnu », Documentation et Bibliothèques, vol. 56, no 4, novembre, M.-È. Riel et P. Genet (dir.), 2010.
  • « L’amour au temps de la Révolution tranquille. Le père Marcel-Marie Desmarais, médecin du cœur », Études d’histoire religieuse, vol. 75, 2009, p. 69-88.
  • « Tant d’amour à donner : le biographique, l’œuvre et la figure de l’auteure Harlequin », COnTEXTES, revue de sociologie de la littérature, no 3, « La question biographique en littérature », juin 2008.
  • « Le profil social et culturel des écrivains », en coll. avec C. Gerson, Histoire du livre et de l’imprimé au Canada, vol. III : 1918 à 1980, J. Michon et C. Gerson (dir.), Montréal, PUM, 2007, p. 97-105 et p. 123‑129.
  • « La consécration : prix et distinctions », en coll. avec Ruth Panofsky, Histoire du livre et de l’imprimé au Canada, vol. III : 1918 à 1980, J. Michon et C. Gerson (dir.), Montréal, PUM, 2007, p. 123‑129.
  • « Social and Cultural Profile of Writers », History of the Book in Canada, vol. III : 1918-1980, C. Gerson et J. Michon (dir.), Toronto, UTP, 2007, p. 93-100.
  • « Celebrating Authorship : Prizes and Distinctions », History of the Book in Canada, vol. III : 1918-1980, C. Gerson et J. Michon (dir.), Toronto, UTP, 2007, p. 116‑122.
  • « L’écho dans la pratique du pseudonyme : Romain Gary et la posture du phénix », Protée, volume 35, no 1, printemps 2007, p. 55-62.
  • « L’Appel de la race », « Dollard des Ormeaux […] », « La participation des Canadiens-français […] », « Les prix littéraires », « La Réponse de la race » Dictionnaire de la censure au Québec, P. Hébert, Y. Lever et K. Landry (dir.), Montréal, Fides, 2006, p. 41‑43, p. 207-209, p. 517-520, p. 545-547, p. 586-589.
  • « De la mystique du don dans la construction de la figure de l’écrivain québécois: les exemples d’Anne Hébert et de Jacques Godbout (1960-2000) », @nalyses, revue électronique du Département des langues françaises de l’Université d’Ottawa, printemps 2006.
  • « Introduction », Documentation et bibliothèques, « Les Métiers du livre au Québec », É. Leroux, M.-P. Luneau et J. Vincent (dir.), vol. 51, no 2, avril-juin 2005, p. 69-77.
  • « Pour le meilleur et pour le pire », Documentation et bibliothèques, « Les Métiers du livre au Québec », É. Leroux, M.-P. Luneau et J. Vincent (dir.), vol. 51, no 2, avril-juin 2005, p. 69-77.

Actes de colloques

  • « Une hirondelle ne fait pas le printemps. De la préface comme mode d’existence d’une littérature et de ses animateurs », dans M.-P. Luneau et D. Saint-Amand (dir.), La Préface : formes et enjeux d’un discours d’escorte, Paris, Classiques Garnier, coll. «Rencontres», 2016, p. 158-164.
  • avec J. Vincent, « D’un dictionnaire à l’autre: penser l’histoire littéraire et l’histoire du livre au Québec », dans C. Savoie (dir.), Le Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec. Témoin et acteur de l’essor des études littéraires québécoises, Québec, Nota bene, 2015, p. 53-80.
  • « Louvigny de Montigny, éternel homme de lettres. Des liens entre consécration, légitimité et idéologie », dans B. Doyon-Gosselin, D. Bélanger, C. Bérard, Les institutions littéraires en question dans la franco-amérique, Québec, PUL, 2014, p. 225-242.
  • avec P. Brissette, « La malédiction littéraire en régime vocationnel: considérations introductives », dans P. Brissette et M.-P. Luneau (dir.), Deux siècles de malédiction littéraire, coll. « Situations », Liège, Presses de l’Université de Liège, 2014, p. 5-18.
  • « La misère des riches. Considérations sur la malédiction en régime de grande diffusion », dans P. Brissette et M.-P. Luneau (dir.), Deux siècles de malédiction littéraire, coll. « Situations », Liège, Presses de l’Université de Liège, 2014, p. 255-264.
  • « Talons aiguilles, best-sellers et milieu de l’édition : figurations du personnel littéraire en chick‑lit », Imaginaires de la vie littéraire. Fiction, figuration, configuration, B.-O. Dozo, A. Glinoer et M. Lacroix (dir.), Rennes, Presses de l’Université de Rennes, 2012, p. 75-90.
  • « Passeur ou cerbère? Louvigny de Montigny et la Société des gens de lettres de France (1922‑1954) », Passeurs d’histoire(s). Figures des relations France-Québec en histoire du livre, M.-P. Luneau, J.-D. Mellot, S. Montreuil, J. Vincent (dir.), Québec, PUL, 2010, p. 307-320.
  • « Se dire écrivain. Conclusion », La Fabrication de l’auteur, M.-P. Luneau et J. Vincent (dir.), Québec, Nota bene, 2010.
  • « Georgia, Mia, India…clones de Bridget? Spécificités culturelles et stratégies éditoriales dans la “chick-lit” pour adolescentes au Québec », L’édition de jeunesse francophone face à la mondialisation, L. Pinhas (dir.), Paris, L’Harmattan, 2009, p. 175-187.
  • « De la culpabilité d’être marchand : duplicité de l’auteur-éditeur. L’exemple de Jacques Godbout », Figures de l’éditeur, B. Legendre et C. Robin (dir.), Paris, Nouveau Monde Éditions, 2005, p. 59‑71.
  • « ″Je n’étais pas taillé pour une grande œuvre. Lionel Groulx : grandeurs et misères de l’écrivain », Un héritage controversé, Nouvelles lectures de Lionel Groulx, R. Boily (dir.), Montréal, VLB éditeur, 2005, p. 31-48.
  • « L’Effet-pseudonyme », Autour de la lecture : médiations et communautés littéraires, J. Vincent et N. Watteyne (dir.), Québec, Nota bene, 2002, p. 13‑24.
  • « L’Église révoltée : la censure, les prêtres-dissidents et l’exemple de Lionel Groulx », en coll. avec P. Hébert, (Un) Faithful Texts? Religion in French and francophone literature from the 1780s to the 1980s, New Orleans, University Press of the South, 2000, p. 187‑199.
  • « L’écrivain conscrit : la Seconde guerre mondiale, la censure et les positions de trois écrivains québécois », en coll. avec P. Hébert, L’Inscription sociale de l’intellectuel, M. Brunet et P. Lanthier (dir.), PUL/L’Harmattan, 2000, p. 233‑244.
  • « Constantes de vie de Lionel Groulx, 1967 », La Pensée composée, F. Dumont (dir.), Nota bene, 1999, p. 151-161.

Communications

  • avec J.-P. Warren, « Le roman d’amour catholique », colloque « Les disparitions, silences et réinventions de l’écrivain catholique, 1945-2015 », ÉHÉSS, Paris, 16 juin 2016.

  • « “Et la France a séché mes larmes” : Félix Leclerc vu par les archives de ses éditeurs », Bibliothèque Éva-Sénécal, Sherbrooke, 15 novembre 2015.

  • « X, dans son verger du Mont-St-Hilaire; Y, au cours d’un voyage aux Îles Mingan » : la représentation de l’écrivain québécois dans la collection “Écrivains canadiens d’aujourd’hui”, 1963-1975, colloque « Images d’auteurs. De la fabrique de soi au façonnement de l’autre », U. de Lausanne, 21-22 mai 2015.

  • avec M.-È. Riel, « “Je ne dis pas qu’un moche va gêner les ventes, mais...” Le portrait d’écrivain saisi sous l’angle de l’édition », colloque « L’écrivain vu par la photographie », Centre culturel de Cerisy-la-Salle, 21 au 28 juin 2014.

  • « Entre l’auteur et l’éditeur: l’archive », Journée « Points de vue sur le livre », « Les archives, le livre et la vie littéraire », Campus de Longueuil de l’U. de Sherbrooke, 16 mai 2014.

  • « On devrait vous connaître? L’éditeur, médiateur de la figure de l’écrivain », séminaire UQAM/McGill, « Figures de l’écrivain québécois », 1er octobre 2013.

  • « Une hirondelle ne fait pas le printemps. De la préface comme mode d’existence d’une littérature… et de ses animateurs», colloque international «Jeux et enjeux de la préface», U. de Liège, 26-28 juin 2013.

  • « Présentation de l’enquête sur les primo-romanciers en France et au Québec », journée d’études « Les premiers romans, une place à part dans la littérature contemporaine », Société des gens de lettres, Hôtel de Massa, Paris, 24 juin 2013.

  • « “Moi? Je suis le personnage d’un roman?” Bris de l’illusion référentielle dans la série Diane la belle aventurière », 5e journée d’études du GREMLIN, « Murder, she wrote. Les représentations du personnel littéraire, du livre et de la lecture en régime de grande diffusion », Longueuil, 8 février 2013.

  • « Entre deux cosmopolitans : figurations de l’auteur en chick‑lit québécoise », séminaire FOUZ6A, « Littérature française contemporaine », U. catholique de Leuven, 16 novembre 2012.

  • avec P. Hébert, « “J’ai bien hâte aussi de vous dire: parrain, regardez votre filleul!” Le discours préfaciel et l’auteur », colloque « À propos de l’auteur », Facultés universitaires Saint‑Louis, 14 novembre 2012.

  • « La misère des riches. La malédiction en régime de grande diffusion », colloque international « Deux siècles de malédiction littéraire : transformations, médiations et transferts d’un mythe », U. McGill, 13-15 juin 2012.

  • « Entrer en littérature », conférence conjointe avec B. Legendre et C. Abensour (U. Paris 13), série « Points de vue sur le livre » consacrée au premier roman, BAnQ, 18 mai 2012.

  • avec J. Vincent, « D’un dictionnaire à l’autre: penser l’histoire littéraire et l’histoire du livre au Québec », colloque « Le Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec : témoin ou acteur de l’essor des études littéraires québécoises », Musée national des Beaux-Arts du Québec, 18 novembre 2011.

  • « Les archives de Fides : premiers forages et perspectives de recherche », en coll. avec J. Fecteau, 40e journée de l’AQÉI, U. de Sherbrooke, 11 novembre 2011.

  • « Les institutions littéraires québécoises vues par Louvigny de Montigny », colloque « Les institutions littéraires en question », U. Laval, 21 octobre 2011.

  • « Des chiffres et des lettres : Louvigny de Montigny et le capital économique », 39e journée d'échanges scientifiques de l'Association québécoise pour l'étude de l'imprimé, Université du Québec à Rimouski, 5-6 mai 2011.
  • « Talons aiguilles, best-sellers et milieu de l'édition : figurations du personnel littéraire en chick lit », colloque « L'écrivain fictif en sociétés : groupes, rivalités, publics », Université de Liège, juin 2010.

  • « “On le surnommait Einstein”. Postures d’auteurs, stratégies éditoriales et promotion du livre », table ronde, colloque « L’écrit et ses médiations », Bibliothèque du centre Georges-Pompidou, Paris, 13-14 novembre 2009.

  • En collaboration avec Amélie Blais, « Les Jésuites, Louvigny de Montigny et l’imprimé populaire : le digeste Aujourd’hui et la question du droit d’auteur », colloque « Le livre et l’imprimé religieux », colloque annuel de la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique, BAnQ, Montréal, septembre 2009.

  • « Réseaux et statut de l’auteur : la trajectoire de Louvigny de Montigny dans le monde du livre au Canada français », colloque annuel de l’Association canadienne pour l’étude de l’histoire du livre/The Canadian Association for the study of Book Culture (ACÉHL/CASBC), Université Carleton, Ottawa, 26-27 mai 2009.

  • « Georgia, Mia, India... clones de Bridget? Spécificités culturelles et stratégies éditoriales dans la « chick lit » pour adolescentes au Québec », colloque « L’édition de jeunesse francophone face à la mondialisation : histoire, problématiques », Université Paris XIII-Villetaneuse, 26 au 28 juin 2008.
  • « Passeur ou cerbère? Louvigny de Montigny et la Société des gens de lettres de France (1922-1954) », colloque Passeurs d’histoire(s) : figures des relations France-Québec en histoire du livre, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, du 11 au 13 juin 2008.
  • « "Sa vie est un véritable roman Harlequin" : la fabrication de l’auteure de romans sentimentaux », Association québécoise pour l’étude de l’imprimé, Université McGill, 11 avril 2008.
  • « Les implications du rouge à lèvres. L’idéal amoureux dans les Cliniques du cœur du Père Marcel-Marie Desmarais », 59e congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française « Une histoire au quotidien », 19 au 21 octobre 2006.
  • « Se dire écrivain. Conclusion », colloque international « La Fabrication de l’auteur », campus de Longueuil, Université de Sherbrooke, 13 au 15 juin 2006.
  • « Si j’étais Hemingway… De la mystique du héros dans la construction de la figure de l’écrivain québécois (1960-1980) », colloque « Portrait de l’homme de lettres en héros », Université d’Ottawa, octobre 2005.
  • « Vous avez dit André Mathieu? », Association québécoise pour l’étude de l’imprimé au Québec, ÉBSI, Université de Montréal, octobre 2005.
  • « De la culpabilité d’être marchand : duplicité de l’auteur-éditeur. L’exemple de Jacques Godbout », colloque « Figures de l’éditeur », Université Paris XIII, mai 2005.
  • Participation à la table ronde « Quelle place l’histoire littéraire doit-elle réserver à la culture populaire? », colloque organisé dans le cadre du projet « La vie littéraire au Québec », UQÀM, Montréal, avril 2005.