Partenaires de l'Université de Sherbrooke

Plusieurs partenaires de l'Université ont identifié des créneaux d'excellence régionaux et des champs d'activités économiques en lien avec l'environnement et le développement durable.

L'arrimage entre l'expertise professorale et les besoins de nos partenaires contribue à la poursuite d'un développement régional durable pour l'Estrie et la Montérégie. Un maillage plus serré avec ses partenaires et la communauté constitue des opportunités de recherche très intéressantes, des lieux d'expertise concrets pour les étudiantes et les étudiants et facilite la mise en place d'une nouvelle économie dans le secteur des technologies propres.

Sherbrooke Innopole

En misant sur la concertation et la mobilisation des acteurs économiques de la MRC de Sherbrooke, Sherbrooke Innopole favorise le développement économique en encourageant la création et la croissance d’entreprises innovantes et de pointe. Compte tenu d’une masse critique de recherche, des compétences et des expertises industrielles présentes dans la MRC, Sherbrooke Innopole favorise cinq secteurs industriels spécifiques identifiés pour leur potentiel de création d’emplois et d’augmentation de la richesse à moyen terme. Ces cinq filières-clés priorisées par Sherbrooke Innopole sont Sciences de la vie

  • Sciences de la vie
  • Technologies propres
  • Micro-nanotechnologies
  • Technologies de l'information et des communications
  • Industries manufacturières et fabrication de pointe

Sherbrooke Innopole oriente vers le Pôle Universitaire, les entrepreneurs qui ont des besoins en recherche et développement au sein de leur entreprise.

Ministère de l'économie, de la Science et de l'Innovation (Démarche ACCORD)

Le développement économique d’une région passe par le biais de projets économiques structurants qui s’inscrivent dans une stratégie à long terme. La démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement) s'appuie sur les forces régionales et sur la recherche de l'excellence dans les secteurs clés du Québec. Dans ce cadre, un certain nombre de créneaux d’excellence basés sur les spécificités de l’Estrie et de la Montérégie ont été identifiés. Un fonds de soutien permet également d’appuyer et de développer ces créneaux d’excellence.

Créneaux d’excellence propres à l’Estrie

  • Bio-industries environnementales
  • Élastomères
  • Industrie des systèmes électroniques du Québec
  • Pôle d'excellence québécois en transport terrestre
  • SAGE-Innovation
  • Transformation du bois d,apparence et composites

Pour plus de détails, voir le site du MÉSI – Estrie

Créneaux d’excellence propres à la Montérégie

  • Industrie des systèmes électroniques du Québec
  • Matériaux souples avancés
  • Pôle d'excellence québécois en transport terrestre
  • Réseau de la transformation métallique du Québec
  • TransformAction

Pour plus de détails, voir le site du MÉSI – Montérégie

L'Université participe à la gestion de plusieurs de ces créneaux en plus d'être impliquée dans plusieurs projets de recherche en lien avec le domaine de l'environnement et du développement durable. Notons plus particulièrement le créneau ACCORD en bio-industries environnementales de l'Estrie qui a remporté le prix Créneau de l'année lors du 3e Grand rendez-vous des créneaux d'excellence qui s'est tenu à Québec, en octobre 2011.

Écotech Québec

Écotech Québec est la grappe des technologies propres du Québec. Elle regroupe des acteurs de plusieurs milieux économiques soient : l’énergie (efficacité énergétique et énergie renouvelable), l’eau (de surface et souterraine), l’air et l’environnement, l’agriculture, le transport, les domaines manufacturier et industriel, le secteur des matériaux, le recyclage, le sol et les matières résiduelles.

La mission générale d’Écotech Québec est de positionner le Québec comme pôle d’excellence en ce qui a trait aux technologies propres ou technologies vertes, et ce dans toute l’Amérique. Ce regroupement définit des objectifs communs et des actions concertées pour tous les acteurs de l’industrie des technologies vertes permettant :

  • d'augmenter le niveau de connaissance et d’expertise pour rencontrer les besoins et les tendances du marché;
  • de favoriser les occasions d’affaire en accroissant le réseautage entre les intervenants;
  • et d’influencer les décideurs à investir dans les technologies vertes.

L'Université est membre du Conseil d'administration et participe à différents projets d'Écotech.