Pavillon de recherche en sciences humaines et sociales

Situé sur le Campus principal, le Pavillon de recherche en sciences humaines et sociales permet de réunir des chercheuses et chercheurs des facultés d'Éducation et des Lettres et sciences humaines. Environ 300 personnes évoluent dans cet édifice qui, avec sa structure apparente montrant des poutres et colonnes en bois d'œuvre, se distingue des autres bâtiments du Campus principal.

Premier bâtiment LEED à Sherbrooke

Le Pavillon de recherche en sciences humaines et sociales a obtenu la certification Or du Conseil du bâtiment durable du Canada en septembre 2013. Il s'agit du premier bâtiment construit à Sherbrooke à recevoir la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). En plus d'une conception qui tient compte de nombreuses facettes du développement durable, l'édifice a été érigé avec des pratiques assurant un grand respect de l'environnement.

Le Pavillon de la recherche en sciences humaines et sociales.

Caractéristiques du Pavillon de la recherche en sciences humaines et sociales

En plus de sa structure en bois, le Pavillon de la recherche en sciences humaines et sociales présente plusieurs caractéristiques qui lui ont permis d'obtenir la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

Conçu en forme de «U», le pavillon maximise les vues et l'ensoleillement grâce à une fenestration abondante. Un mur solaire passif de couleur anthracite préchauffe l'air du système de ventilation.

Toute la végétation entourant le bâtiment et recouvrant la cour intérieure est de type indigène, qui nécessite peu d'entretien.

Le chantier s'est déroulé sous un contrôle très rigoureux afin de limiter l'érosion et le rejet de sédiments. Les déchets de construction ont été triés dans des conteneurs séparés (papier, métal, béton) et des formulaires démontrant que les matières résiduelles ont été expédiées à des firmes qui les mettront en valeur ont été fournis.Le bâtiment surpasse également les normes du Code modèle national de l'énergie, tandis que différents moyens ont été pris pour minimiser la consommation de l'eau potable et les rejets d'eaux usées.

Autres caractéristiques de l'édifice

  • 95 % du bois de construction d'origine québécoise et arborant la certification du Forest Stewardship Council (FSC).
  • Isolation supérieure de l'enveloppe : murs R-28 et toiture R-30
  • Performance énergétique 30 % supérieures aux exigences du Code modèle national de l'énergie pour les bâtiments
  • Réduction de la pollution lumineuse par le choix des luminaires et la densité de l'éclairage installé
  • Détecteurs de présence reliés aux systèmes d'éclairage et de ventilation
  • Appareils de plomberie à faible débit
  • Consommation d'eau 40 % inférieure à celle d'un bâtiment conventionnel comparable
  • Matériaux à faible émission decomposés organiques volatils (COV)