Des campus nourriciers

Dans sa Stratégie de campus équitable et nourricier, l’Université s’est donné pour objectif  :

  • d’améliorer les partenariats avec les producteurs issus de l’agriculture biologique et des chaînes courtes d’alimentation.
  • de sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux de l’agriculture biologique et locale.

Ainsi s’est développée depuis quelques années une offre de paniers d’agriculture soutenue par la communauté (ASC), disponible au Campus principal et au Campus de la santé et au Campus de Longueuil.

Afin de promouvoir les produits locaux auprès de la communauté universitaire, l’Université tient aussi un marché public d’automne sur son Campus principal depuis 2018. Le marché qui se déroule sur quelques jours rassemble plusieurs producteurs et une variété de produits allant de la boulangerie, aux légumes bios, en passant par la viande, le miel et le chocolat et le café équitable. Plusieurs comités étudiants en profitent aussi pour sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux comme le gaspillage alimentaire, la réduction des déchets et le commerce de proximité. 

De façon générale, l’alimentation biologique et locale est privilégiée au Café CAUS. En plus des aliments frais utilisés quotidiennement, une journée par semaine est consacrée à un menu local et il est possible d’avoir accès à un menu complètement local avec le service traiteur.

Des espaces verts comestibles

Dans le même esprit qui guide ses choix en aménagement des espaces verts, toute la communauté universitaire participe à la mise en place de véritables aménagements nourriciers grâce à toutes sortes d’initiatives rassembleuses. Les jardins, les arbres fruitiers, les plantations annuelles et les parcelles mellifères de Ruche Campus sont autant d’initiatives qui font de nos campus des écosystèmes vivants et bienfaisants.

Des pommiers, et bien plus

En 2014, 45 pommiers ont été plantés entre les résidences E3 et E4. Les pommiers proviennent d’une pépinière écologique spécialisée dans la préservation d’espèces patrimoniales du Québec adaptées au climat nordique. Le choix des plants a tenu compte des questions de rusticité, de résistance aux maladies et de facilité d'entretien. Depuis 2019, le Réseau d'espaces verts éducatif et nourricier (REVE nourricier) y implante une forêt nourricière, en cultivant des espèces rustiques comestibles de toutes sortes. Il s'agit d'un espace où toutes les strates végétales s'imbriquent afin de générer une grande diversité de nourriture sur un espace restreint, tout en fixant un maximum de carbone dans le sol. Un endroit conçu pour que tous les membres de l'écosystème puissent se régaler, du colibri à l'homme.

Des jardins sur les trois campus

La communauté universitaire s’approprie les espaces verts et participe activement à l’aménagement et l’entretien de jardins sur les campus. Le Campus principal abrite un jardin collectif autogéré par des étudiants et des membres du personnel où poussent entre autres des vivaces comestibles. Le Campus de Longueuil a développé un jardin communautaire sur l’un de ses toits. Le Campus de la santé possède le jardin Zen 7 avec plusieurs arbres fruitiers, arbustes et vivaces regroupés sous la thématique des plantes médicinales.

En plus des jardins, plusieurs aménagements sur les campus sont dotés de plantes comestibles. L’Université veut augmenter ces ajouts nourriciers sur ses terrains et encourage les initiatives en ce sens de sa communauté étudiante et de son personnel.

Des fleurs pour les abeilles

Le rôle des insectes pollinisateurs dans la biodiversité n'est plus à démontrer. En butinant, les abeilles permettent aux plantes à fleurs de se reproduire. C’est dans ce contexte que Ruche Campus est né d’une initiative étudiante en 2015. Le groupe produit chaque année plusieurs kilos de miel et de produits dérivés qui font le bonheur de notre communauté.

Au Campus principal, l'environnement naturel, conjugué aux ajouts de plantes à fleurs effectuées au cours des dernières années, notamment la pommeraie, le jardin du Cœur campus et celui situé face à l'Atrium du Pavillon des sciences de la vie, constituent un milieu idéal pour des abeilles. S’ajoutent à ces espaces fleuris des parcelles mellifères plantées et entretenues par Ruche Campus à chaque année. De plus, le fait qu'aucun engrais de synthèse ou pesticide n'est utilisé sur le Campus principal permet aux abeilles de butiner dans un milieu sain.

Non au gaspillage alimentaire

Des frigos Free Go où des surplus alimentaires peuvent être offerts gratuitement aux usagers sont installés sur les trois campus. C’est grâce à une initiative d’étudiants et étudiantes de plusieurs facultés qu’un premier frigo a été installé au Campus principal en 2017. Les deux autres campus sont maintenant dotés eux aussi de frigo en libre-service, toujours à coût zéro grâce à l’action bénévole de la communauté.

Outils de conscientisation tant pour la communauté étudiante que pour le personnel, les frigos FreeGo sont appuyés par plusieurs partenaires commerçants et agriculteurs, et par la communauté universitaire qui peut aussi y déposer ses surplus engendrés lors d’événements et de rencontres.