Les exigences du programme demandent que les résidents participent à la garde de soir et de fin de semaine dans la plupart des milieux de stage. Cette garde se fait en disponibilité, à la maison, avec téléavertisseur. Le résident se présentera à l'hôpital en cas d'urgence et pour la tournée des patients hospitalisés présentant des problèmes émergents. La garde se fait en tandem avec un superviseur qui est aussi en disponibilité. Le résident est fréquemment assisté d'un stagiaire en médecine.

Lors des gardes, on s'attend à ce que le résident fasse l’histoire, l'examen mental, pose le diagnostic et détermine la conduite à tenir des cas qu'il est appelé à voir, soit à l'urgence, soit à l'unité d'hospitalisation psychiatrique, soit sur les unités médico-chirurgicales. Le superviseur disponible est rejoint systématiquement pour chaque cas et discute avec le résident de la démarche clinique de celui-ci, vérifie les décisions thérapeutiques.  Le résident de garde bénéficie d’une autonomie croissante au fil de sa formation, le superviseur offrant une présence en personne au junior, puis – de plus en plus, et de manière individualisée à la progression de chaque résident – indirecte.

La fréquence des gardes varie selon les milieux de stage.  En ce qui concerne le résident en stage au site principal (CHU Dr-Georges-L.-Dumont), ce dernier est appelé à compléter une garde de soir par semaine, ainsi qu’une garde de fin de semaine par période (de quatre semaines; garde de fin de semaine débutant le vendredi à 16 :00 heures et se terminant le lundi suivant à 8 :00 heures).  Le résident et son superviseur sont responsables des consultations demandées avant 20 :00 heures, les suivantes étant de la responsabilité de l’équipe de garde du jour suivant.

À noter que le résident en première année couvre la garde du service ou département dans lequel son stage s’effectue (médecine interne, médecine de famille, par exemple).

La fréquence et la charge de garde font l’objet d’une observation continue de la part du comité de programme, responsable d’ajuster la cédule et d’assurer l’arrimage de l’activité de garde aux objectifs de la formation.