Aller au contenu

Inflammation-douleur

Les chercheurs dont les activités de recherche traitent des thèmes d’inflammation et de la douleur sont affiliés à trois regroupements de recherche.

À l’Université de Sherbrooke, les Thèmes porteurs d'Infection-inflammation et Neurosciences-douleur visent à « Améliorer la compréhension de la biologie des maladies infectieuses et inflammatoires pour soutenir le développement de meilleures stratégies thérapeutiques et préventives» et à « Améliorer la santé des patients atteints de troubles neurologiques et psychiatriques.»

Au Centre de recherche du CHUS (CRCHUS), les activités de l'Axe de recherche Inflammation-douleur portent sur l’étude des processus inflammatoires impliqués dans les maladies inflammatoires articulaires ou intestinales, le diabète auto-immun, le vieillissement, la fibrose kystique, l’asthme, la neuro-dégénérescence et la neuro-inflammation afin d’en élucider les mécanismes impliqués. D’autres activités portent sur l’étude de la flore intestinale et des interactions existant entre un hôte et ses pathogènes (influenza, prions, etc.)

Directeur

Pr Louis Gendron, Ph.D.

Coordonnatrice

Mme Karine Tremblay, M.Sc.

Maladies inflammatoires intestinales et articulaires

Étude des mécanismes impliqués dans la maladie de Crohn, l'inflammation chronique intestinale et le cancer colorectal.

Douleur aiguë et chronique

Étude des mécanismes impliqués dans la perception et la transmission de la douleur.  Élaboration et caractérisation de molécules capable d'atténuer ou d'inhiber la douleur.  Étude de la qualité de vie chez les patients atteints de douleur chronique.

Neurodégénérescence et neuro-inflammation

Étude de pathologies neurales telles que l'Alzheimer et la sclérose en plaques.

Asthme et fibrose kystique

Études des mécanismes impliqués dans les allergies et les maladies inflammatoires pulmonaires, dont l'asthme et la fibrose kystique.

Infectiologie (influenza, prions, microflore intestinale...)

Étude des interactions existant entre des pathogènes et leurs hôtes et des réponses inflammatoires induites par ces interactions.

Diabète et maladies auto-immunes

Études des mécanismes impliqués dans le développement de maladies auto-immunes telles que le diabète, l'Alzheimer, la maladie de Graves, le syndrome de Paget, la maladie d'Addison ou la polyarthrite rhumatoïde.