La recherche

Les recherches des dernières années ont fait progresser de façon spectaculaire notre compréhension des mécanismes moléculaires essentiels à la vie de la cellule. La biologie moléculaire est devenue une discipline d’étude dont les ramifications s’étendent dans tous les domaines de la recherche en biologie. L’impact de ces découvertes a permis l’éclosion de nouvelles biotechnologies, l’essor de la génomique/protéomique et l’accélération du rythme de découvertes dont les applications seront nombreuses, notamment dans le domaine de la santé.

Le Département de microbiologie et d’infectiologie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé regroupe une équipe de chercheuses et de chercheurs s’intéressant aux aspects moléculaires de la génétique, de la biologie et de l’oncologie. La microbiologie médicale jouit aussi d’un regain de vitalité. Le Département de microbiologie et d’infectiologie offre un programme principalement axé sur la biologie moléculaire des organismes procaryotes et eucaryotes. Il prépare les étudiantes et étudiants motivés et qualifiés pour une carrière en recherche à la fine pointe des développements récents en biologie et en génétique moléculaire. La formation comporte trois volets : les cours, les séminaires et la recherche pouvant mener au diplôme de maîtrise ou de doctorat. Les cours offerts permettent l’acquisition de connaissances fondamentales et récentes en biologie moléculaire et en génétique. La lecture d’articles scientifiques et la participation aux séminaires aident l’étudiante ou l’étudiant à développer ses aptitudes orales et critiques, en plus de lui permettre de maintenir à jour ses connaissances dans son domaine de recherche. La recherche constitue un élément primordial dans la formation de l'étudiante ou l’étudiant et vise à développer des aptitudes à élaborer et conduire des expériences, à les interpréter et présenter de façon orale et écrite les résultats de ses recherches. Au fil des années, l'excellence de la formation s'est vérifiée par le haut taux d'employabilité de nos étudiantes et étudiants diplômés et par la poursuite de leur carrière dans des institutions nationales et internationales de haut calibre. La qualité de la formation reçue par nos étudiants gradués est confirmée aussi par l’attribution de bourses postdoctorales prestigieuses (Human Frontiers Science Program et bourses nationales), ainsi que par l’attribution de prix pour la qualité remarquable des thèses produites par les étudiantes et étudiants formés au Département de microbiologie et d’infectiologie.

Les membres du Département recevaient en 2004 plus de $3,750,000 en bourses, subventions et contrats provenant d'organismes nationaux (IRSC, INCC, CRSNG) et provinciaux (FCAR, FRSQ). Le niveau de productivité est également excellent et a permis au cours des cinq dernières années la publication de plus d'une cinquantaine d'articles dans des journaux scientifiques de renommée internationale (ex., EMBO J, Mol. Cell. Biol., Current Biology, etc.). Le rayonnement et l'excellence du corps professoral se remarquent par la participation des professeures et professeurs aux comités d'évaluation par les pairs d'organismes provinciaux (FRSQ), nationaux (INCC, IRSC, CRS Inc.) et internationaux (NIH, Programme européen FP6), ainsi que par leur participation comme éditeurs de journaux scientifiques (J. Biol. Chem., Mol. Cell. Biol.).

Au cours des cinq dernières années, 23 diplômes M. Sc. et 8 diplômes de Ph. D. ont été décernés. Le Département accueille présentement 10 candidats au grade de M. Sc. et 17 candidats au Ph. D.  Le département consacre beaucoup d’efforts à créer un environnement stimulant pour les étudiants gradués et stagiaires en formation.  Les étudiants gradués participent régulièrement à des congrès nationaux et internationaux.  Un vigoureux programme de séminaires en Ribo-Oncologie accueille des conférenciers de calibre international.  De plus, le programme de séminaires mensuels du Ribo-Club offre un forum de rencontres et de discussions ouvert aux étudiants gradués, aux stagiaires et aux chercheurs postdoctoraux.  Ce forum accueille des chercheurs œuvrant dans le domaine de l’ARN, provenant de l’est du Canada et des États-Unis. Un symposium annuel permet d’intensifier ces interactions et d’accueillir des conférenciers de haut calibre. 

Les intérêts de recherche des professeurs sont vastes et couvrent une gamme variée d'organismes incluant les bactéries, les levures et les cellules de mammifères. Les chercheurs partagent cependant un point d'intérêt commun par la poursuite de la compréhension des interactions de macromolécules (ADN, ARN ou protéines) qui jouent un rôle essentiel dans les processus biologiques tels que l'expression des gènes, la croissance cellulaire et l'infection. Le département accueille plusieurs membres d’un groupe reconnu comme Centre d’excellence sur l’ARN par l’Université de Sherbrooke.

L’implication et l’excellence des chercheurs du département dans le domaine de la génomique fonctionnelle a mené à trois rondes de financement pour un investissement global de près de 15$ millions sur 6 ans (2002 –2008).