Johan E. van Lier : Thèmes de recherches

Traceurs TEP pour l'imagerie moléculaire des récepteurs tumoraux

La plupart des cancers sur-expriment des récepteurs spécifiques. L’imagerie moléculaire par tomographie d’émission par positrons (TEP) permet de visualiser et de quantifier l’expression ces récepteurs, ce qui facilite la tâche des cliniciens pour optimiser le protocole de traitement et suivre la réponse aux interventions. Dans le cas du cancer du sein chez la femme, il est bien établi qu’environ les deux tiers des cancers expriment suffisamment de récepteurs d'œstrogènes pour qu’un traitement visant à bloquer l’effet des œstrogènes sur ces cancers soit efficace. La détermination de ce niveau de récepteurs est donc un élément primordial pour sélectionner le traitement approprié. Dans le cas du cancer de la prostate, il y a une sur-expression des récepteurs androgéniques. De plus, la majorité des cellules cancéreuses sur-expriment des récepteurs de lipoprotéines (LDL) et des hormones peptidiques sur leurs membranes.

Nous proposons de développer des sondes non invasives basées sur l'imagerie TEP. Les hormones seront marquées avec un isotope de fluor radioactif de courte demi-vie qui est produit localement dans notre hôpital universitaire. Une petite quantité de ce traceur radioactif est injectée dans la circulation sanguine des patient(e)s et sa distribution dans le corps est par la suite suivie à l'aide de la caméra TEP. De cette façon, les images obtenues permettent de visualiser la densité des récepteurs à travers le corps pour localiser les tumeurs et leurs métastases. Ces images fournissent des informations diagnostiques d'une grande valeur permettant au clinicien de décider du traitement le plus approprié et aussi de suivre la réponse au traitement chez ces patient(e)s.

Thérapie photodymanique : photosensibilisateurs de deuxième génération et leurs mécanismes d'action

La thérapie photodynamique (PDT) consiste à traiter les tissus cibles avec la lumière rouge après administration systémique ou topique d'un photosensibilisateur. Une cascade de réactions biochimiques est déclenchée menant à un effondrement de la microvascularisation ainsi que la destruction sélective du tissu traité. Il y a deux médicaments couramment utilisés en clinique, le Photofrin, approuvé pour la PDT du cancer, et le Visudine pour le traitement de la dégénérescence maculaire reliée au vieillissement (AMD). Les deux produits ont plusieurs restrictions et il est devenu évident que l'acceptation généralisée des protocoles nécessitera de nouveaux photosensibilisateurs avec des propriétés accrues.

Nous proposons le développement des composés phtalocyanines de seconde génération aux propriétés optimales pour les applications médicales. Dans ce but, nous utiliserons de nouvelles procédures de synthèse développées dans notre laboratoire conduisant à des phtalocyanines substituées de façon sélective; nous analyserons différents paramètres de l'activité biologique menant aux effets photodynamiques et permettant d'établir des relations structure-activité. En plus d'accroître notre compréhension fondamentale de ce nouveau protocole de traitement qui reçoit une appréciation clinique croissante, notre approche combinée de synthèses chimiques et d'analyse des différents paramètres biologiques nous permettra de développer des relations structure-activité quantitatives qui nous guideront dans nos projets de synthèse de composés phtalocyanines offrant des propriétés photodynamiques optimales pour différentes applications médicales.