Principes

Une série de principes et valeurs, acceptés et mis de l'avant par l'ensemble des membres du Département de médecine de famille et de médecine d'urgence, sous-tendent les orientations du Département. Ces principes et valeurs assurent la qualité de nos activités et l'atteinte de notre mission et de nos buts.

Le Département : un tout avec plusieurs facettes d'expertise

Le Département de médecine de famille et de médecine d'urgence fonctionne comme un tout intégrant dans des orientations et des objectifs communs, l'ensemble de ses ressources et de ses activités. Tout en assurant cette unicité, le Département supporte le développement de facettes d'expertise par ses membres (professeurs et professeures plein-temps géographique et d'enseignement clinique, personnel de soutien, etc.) et par ses secteurs. Tenant compte de l'environnement en changement continuel, le Département doit constamment maintenir un équilibre optimal entre la centralisation et la décentralisation de ses structures de gestion et de ses activités dans le but d'assurer son développement maximal.

La concertation

La concertation entre l'ensemble des membres du Département est la base sur laquelle sont définis la mission, les buts et les orientations du Département. Cette concertation assure une synergie permettant une gestion optimale du Département et l'atteinte de résultats élevés. Basée sur la consultation, la concertation nécessite des voies de communication efficaces et l'engagement des personnes. Elle met l'accent sur la collaboration inter-équipes et entre les personnes. En plus de maintenir une cohésion à l'intérieur du Département, la concertation permet de confirmer le sentiment d'appartenance de chacun des membres du Département ou groupe de membres et d'assurer la cohésion de leurs activités pour atteindre les buts visés.

La responsabilisation et l'imputabilité des intervenants

Chaque intervenant, quelle que soit sa position, est responsable, en complémentarité avec les autres membres du Département, de l'atteinte de la mission et des objectifs départementaux. Responsable de la qualité de ses actions, chacun est aussi imputable aux autorités départementales et facultaires pour les tâches spécifiques qu'il accomplit. La responsabilisation et l'imputabilité sous-tendent les principes d'acceptation des missions fondamentales, de rigueur, de rendement et de respect des personnes. En accord avec les règles et procédures facultaires, le directeur de département est responsable de toutes les décisions et actions du département et en est imputable auprès du doyen.

Une approche orientée vers le client

Le client, ou celui que visent les services à rendre, doit être au coeur des préoccupations du Département et de ses membres. Le premier groupe de clients est celui des étudiants et des étudiantes. À cause de l'implication des membres du Département dans des activités professionnelles, le deuxième groupe de clients est celui des patients et patientes. C'est dans le cadre de l'approche orientée vers le client que le Département de médecine de famille et de médecine d'urgence doit :

  1. offrir des activités et des programmes de formation de qualité, orientés vers les besoins des étudiants et vers le développement de leur compétence;
  2. offrir des soins et services de qualité, orientés vers les besoins et les préoccupations des patients et de leur famille, et vers le maintien et la promotion de la santé.

L'académisme

L'académisme, c'est-à-dire la capacité de réfléchir sur ses actions, d'en assurer une qualité optimale, d'en développer de nouvelles selon les besoins et d'en disséminer les résultats, représente une valeur de base du Département. Tout professeur doit démontrer, dans l'ensemble de ses activités, cette orientation académique qui se traduit par le développement et l'évaluation de nouveaux savoirs, savoir-faire ou savoir-être, et leur diffusion.

L'équité

L'équité (sens naturel de la justice et respect des droits de chacun), dans la contribution (part que chacun donne pour une charge ou une oeuvre commune) des membres du Département et du Département intégré à la Faculté, et dans leur rétribution (ce qui est donné en échange ou en reconnaissance d'une contribution), doit guider l'ensemble des orientations et décisions de gestion du Département.

Le développement de la vie professionnelle et qualité de vie personnelle des membres

Le Département de médecine de famille et de médecine d'urgence ne peut se développer de façon optimale que s'il tient compte du développement professionnel de chacun de ses membres, et ce en équilibre constant avec la qualité de vie personnelle de ceux-ci. Selon les intérêts et les possibilités de chacun, et selon les besoins du Département, le développement de la vie professionnelle des membres doit s'effectuer dans les activités d'enseignement, de recherche, de gestion et de pratique professionnelle. Cette orientation vers le développement, et même le dépassement des individus, doit en tout temps respecter la qualité de vie personnelle de ces derniers.