Gilles Vandal

Professeur émérite en lettres et sciences humaines

2016

Gilles Vandal contribue à l'avancement des connaissances ainsi qu'au progrès et au rayonnement de l’Université de Sherbrooke, de son embauche comme professeur en 1978 jusqu'à sa retraite en 2015.

Il se distingue d'abord par ses travaux historiques sur la Louisiane du XIXe siècle, à travers lesquels il constitue d'importantes bases documentaires sur les élites politiques et la criminalité. À partir de 2007, il passe de l’histoire aux études politiques, en se consacrant à la politique étrangère américaine. Sa production scientifique, saluée par des pairs de la francophonie et du monde anglo-saxon, représente une contribution importante au développement des connaissances.

Dans son enseignement, le professeur Vandal sait mettre en valeur sa vaste culture, que certains qualifieraient d’encyclopédique, pour expliquer des problèmes complexes tout en étant fin vulgarisateur. Il offre toute une variété de cours, dont plusieurs se donnent sur le terrain des sites historiques et des lieux de pouvoir.

Gilles Vandal ne se contente pas d'exceller en recherche et en enseignement, il joue aussi un rôle crucial de bâtisseur en siégeant sur les instances départementales, facultaires et universitaires. Il contribue notamment à la création de neuf programmes d'études et à la mise en place de l'École de politique appliquée.

La doyenne de la Faculté des lettres et sciences humaines, Christine Hudon, Gilles Vandal et la rectrice, Luce Samoisette.