Louis Néel

Docteur ès sciences appliquées

25 novembre 1967

Né à Lyon le 22 novembre 1904, Louis Néel étudie à l'Université de Strasbourg (doctorat en physique - 1932) et devient professeur à la Faculté des sciences de Grenoble. Il crée, en 1946, le Laboratoire d'électrostatique et de physique du métal (CNRS) et est directeur de l'Institut polytechnique de Grenoble (1954) avant de fonder et de diriger dans cette même ville un Centre d'études du Commissariat à l'énergie atomique (1956). Il joue également un rôle déterminant dans la création du Polygone de Grenoble, un des plus importants complexes de recherche scientifique en France. Membre de l'Académie des sciences, il est l'auteur d'environ 200 publications, surtout dans le domaine du magnétisme. Ses découvertes dans les domaines de l'antiferromagnétisme et du ferrimagnétisme, qui ont trouvé d'importantes applications en physique des solides, lui ont mérité le prix Nobel de physique en 1970. Décédé à Brive le 17 novembre 2000.