Révérend Père Georges-Henri Lévesque

Docteur de l'Université

25 novembre 1967

Considéré comme l'un des pères de la Révolution tranquille, Georges-Henri Lévesque, O.P., est né à Roberval le 16 février 1903. Diplômé de l'Université de Lille (1932), il revient au Québec pour enseigner à l'Université de Montréal puis à l'Université Laval. En 1938, il fonde l'École des sciences sociales de l'Université Laval, d'où seront issus la plupart des acteurs de la Révolution tranquille. Les idées libérales de ce dominicain sociologue ne font pas l'unanimité, si bien qu'il doit se défendre face aux éléments conservateurs de la société, dont le gouvernement de Duplessis. Membre de la commission Massey sur les arts, lettres et sciences, où il propose l'idée d'un bilinguisme pancanadien, il participe en 1963 à la fondation de l'Université du Rwanda, dont il est le recteur jusqu'en 1972. Il a également été administrateur du Conseil des Arts du Canada, de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS) et de la Société royale du Canada. Nommé à l'Ordre du Canada et titulaire de la Médaille Pearson pour la paix en 1983. Décédé le 15 janvier 2000.