Joé Juneau

Docteur d’honneur en sciences de l’activité physique

23 septembre 2017

Aîné d’une famille de trois garçons, Joé Juneau chausse rapidement des patins. Même si le hockey fait partie intégrante de sa vie, il tient à poursuivre ses études et s’inscrit au Rensselaer Polytechnic Institute (État de New York), où il décroche un baccalauréat en génie aéronautique. Par la suite, il fait son entrée dans la LNH avec les Bruins de Boston en 1991. Il annonce la fin de sa brillante carrière en 2004, après sa douzième saison.

En 2006, Joé Juneau crée le Programme de développement des jeunes du Nunavik, qui encourage les jeunes Inuits à poursuivre leurs études, à acquérir des compétences de vie et à rester en santé par la pratique gratuite du hockey sur glace. La seule exigence envers les participants : fréquenter l'école assidûment, bien s’y conduire et s’investir dans ses études. À présent, ce sont 1000 Inuits qui bénéficient du programme et quelques dizaines d’autres qui s’engagent à leur tour comme tuteurs et entraîneurs dans les 14 villages du Nunavik.

Joé Juneau combine ses habiletés de gestionnaire et ses talents de hockeyeur au profit des jeunes Inuits. Il fait preuve d’une extraordinaire capacité d’adaptation à la vie dans le Grand Nord, d’une ouverture d’esprit envers un peuple vulnérable et d’un dévouement inébranlable.

La doyenne de la Faculté des sciences de l'activité physique, Isabelle Dionne, Joé Juneau et le recteur de l'Université de Sherbrooke, Pierre Cossette.