Geoffrey Hinton

Docteur d’honneur de l'Université

21 septembre 2013

Titulaire d’un baccalauréat en psychologie expérimentale de l’Université de Cambridge et d’un doctorat en intelligence artificielle de l’Université d’Édimbourg, Geoffrey Hinton est l’un des chercheurs les plus influents du domaine de l’apprentissage automatique, une branche de l’intelligence artificielle visant à reproduire la capacité d’apprentissage humaine dans un ordinateur.

Grâce à ses travaux de recherche qui ont significativement contribué à plusieurs percées scientifiques et à ses articles qui ont fait l’objet de plus de 58 000 citations, Geoffrey Hinton est considéré comme un scientifique marquant de notre génération. En plus d’avoir accru notre compréhension des principes fondamentaux qui sous-tendent l’apprentissage et son intégration dans un système informatisé, ses contributions ont eu un impact considérable dans l’industrie. Les meilleurs systèmes au monde pour la recommandation de produits et la reconnaissance vocale et d’objets (vision par ordinateur) sont basés sur des technologies développées par Geoffrey Hinton.

Les distinctions et reconnaissances attribuées à M. Hinton sont éloquentes. En 2001, il fut le premier récipiendaire du prix David E. Rumelhart, soulignant la contribution de chercheurs aux fondements théoriques de la cognition humaine. Il est membre étranger honoraire de l’Académie américaine des arts et des sciences et membre de la Royal Society de Londres. Au Canada, il est le récipiendaire 2010 de la Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada du CRSNG, ainsi que le récipiendaire 2012 du prix Killam en génie du Conseil des arts du Canada.

L’héritage scientifique de ce pionnier ne se mesure pas uniquement à ses travaux de recherche. Il a aussi contribué à la formation de plusieurs étudiants qui sont maintenant des chercheurs établis dans leur domaine. À ce jour, Geoffrey Hinton est professeur au Département d’informatique de l’Université de Toronto et est reconnu comme un mentor hors pair et une source d’inspiration pour une génération entière de chercheurs.

La secrétaire générale, Jocelyne Faucher, Geoffrey Hinton et le doyen de la Faculté des sciences, Serge Jandl.