Lieutenant-général Roméo Dallaire

Docteur de l'Université

21 octobre 1995

Fils de militaire né aux Pays-Bas le 25 juin 1946, le lieutenant-général Roméo Dallaire étudie à Kingston (B.Sc. - 1969). Il poursuit sa formation en commandement au Canada et aux États-Unis. De 1983 à 1985, il commande le 5e régiment d'artillerie légère; devenu colonel, il obtient le poste de directeur des besoins en ressources terrestres à Ottawa. Brigadier général en 1989, il commande le Collège militaire royal de Saint-Jean. En 1991, il est commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada à Valcartier. Le 1er juillet 1993, il prend le commandement de la Mission d'observation de l'ONU en Ouganda-Rwanda et de la Mission de l'ONU pour l'assistance au Rwanda en 1993-1994. Faute de ressources et d'intérêt de la communauté internationale, sa mission est un échec qui le marque profondément. De retour au pays, il commande la force terrestre (secteur du Québec), puis est affecté à des postes d'état-major au ministère de la Défense. Promu lieutenant-général en 1998, il publie en 2003 le livre J'ai serré la main du diable, un ouvrage sur la guerre civile et le génocide au Rwanda. En avril 2004, il a témoigné devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda contre le colonel Théoneste Bagosora. La même année, il reçoit le Prix du Grand Public du Salon du Livre de Montréal. Le 25 mars 2005, le Premier ministre Paul Martin nomme Roméo Dallaire au Sénat canadien où il siège en tant que libéral.