Sous mes yeux défilent

Catherine Dufour

Sous mes yeux défilent
Des milliers d'images;
Des souvenirs
Des poèmes
Des
Simples
Photographies
Du temps qui s'est
Gravé, Du temps
Qui s'égraine
S'écoule, se frotte,
À la réalité de cette scène
Des émotions de Claude Léveillée
Rejouant mille et une fois
« Ne ratez pas l'espion »

Merci André Le Coz
Cette chère vision
Qu'est celle
Que seul l'artiste
Peut si bien percevoir

Ne ratez pas l’espion, 1966
Le Théâtre de la Marjolaine
Auteur : Claude Léveillée
Photographie : André Le Coz
50,5 x 40,5 cm

Que seul le photographe
Peut transmettre
Aux spectateurs
Inconscients

De ces perles si grandioses
Qui composent
L’éphémère spectacle