Interface iono-électronique pour la communication avec les systèmes vivants (IONOS)

Description du projet et contexte

Le développement d’une électronique permettant de communiquer efficacement avec les systèmes de neurones biologiques représente un enjeu majeur pour la recherche actuelle. Cet objectif soulève à la fois des questions fondamentales relatives à la nature de l’information à traiter (comment l’exploiter, quelle représentation choisir) ainsi qu’appliquées au niveau des technologies à utiliser (comment transmettre, recevoir cette information efficacement, comment la stocker). Le projet IONOS propose une approche globale de ce problème en développant à la fois une électronique adaptée basée sur les (nano)composants iono-électroniques permettant une transduction optimale des signaux biologiques vers le monde artificiel, et un paradigme de calcul s’inspirant des principes de traitement et de stockage de l’information observés en biologie (le calcul neuromorphique). Cette recherche largement interdisciplinaire allant des nanotechnologies et nouveaux matériaux jusqu’à la biologie et sciences cognitives, sera réalisée en partenariat entre les laboratoires IEMN de Lille, le LN2 de Sherbrooke (Canada) et le laboratoire JPArc  de Lille, leaders respectifs en nanotechnologies, intégration de systèmes de composants et réseaux de neurones biologiques. 

Le projet IONOS propose de montrer comment l’électronique neuromorphique, telle que les crossbars de mémoires résistives (haut), peut interagir efficacement avec les réseaux de neurones biologiques (bas).

Dates :

2018-2023

Porteurs du projet :

  • Fabien Alibart - 3IT - LN2
  • Dominique Drouin - 3IT - UdeS
  • Serge Ecoffey - 3IT - UdeS
  • Celine Verchère - 3IT - LN2
  • Yannick Coffinier - IEMN Lille
  • David Guerin - IEMN Lille
  • Vincent Thomy - IEMN Lille