Offres de contrats et de bourses

Vous vous intéressez au français du Québec? Nous aussi.
Vous aimeriez travailler en recherche tout en étudiant? Ça tombe bien, le CRIFUQ de l’UdeS embauche!

Le CRIFUQ, Centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec, est une équipe de recherche en linguistique qui réunit des professeures et professeurs, étudiantes et étudiants, professionnelles et professionnels de recherche et stagiaires intéressés par l’étude du français en contexte québécois.

Si vous travaillez avec une professeure ou un professeur qui y est rattaché, et que votre recherche s’inscrit dans des axes privilégiés par le Centre, vous devenez membre étudiant du CRIFUQ, ce qui vous donne accès aux activités scientifiques organisées par le Centre (conférences et colloques, journées d’études), à des bourses d’études ainsi qu’à des locaux de recherche (avec postes de travail). Cette appartenance à une équipe de recherche permet de côtoyer d’autres chercheures et chercheurs en formation et de participer à des projets menés par le Centre.

Le CRIFUQ propose plusieurs postes d’assistanat de recherche pour l’automne 2021 pour des personnes inscrites à l’Université de Sherbrooke . Les contrats offerts sont d’une durée de 15 semaines (du 5 septembre au 18 décembre 2021) et certains sont renouvelables à la session d’hiver. Le salaire horaire est de 17,62 $ au 1er cycle, de 21,56 $ au 2e cycle et de 25,49 $ au 3e cycle. Notez qu’il est encore possible de déposer une demande d’admission pour la session d’automne pour les programmes de maîtrise en linguistique (avec mémoire ou avec essai) ou de baccalauréat en communication cheminement rédaction.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire : CRIFUQ@USherbrooke.ca

Postes offerts pour les projets suivants

Description des postes

Traitement lexicographique d’emplois polémiques (Professeure responsable : Nadine Vincent)

La langue fluctue constamment en fonction des polémiques et des évolutions qui animent la société. Ce projet porte sur des emplois difficiles à traiter en lexicographie, parce qu’ils sont au cœur de différents débats identitaires (féminisation des titres, vocabulaire touchant les identités sexuelles et de genre, dénominations servant à désigner les Autochtones, etc.). Quelle position le dictionnaire, ouvrage supposé neutre et objectif, doit-il adopter face à ces usages? À partir de quand faut-il décider de les décrire et en fonction de quels critères? Que doit-on en dire? L’objectif de ce projet est de documenter et d’analyser ces emplois sensibles pour proposer un traitement capable d’indiquer le poids de ces mots à une époque spécifique. Sous la supervision de la chercheuse principale, les auxiliaires de recherche travailleront au sein d’une équipe à la constitution de corpus (textes journalistiques, gouvernementaux, militants), à l’analyse des contextes et à la description de la langue telle qu’elle est utilisée aujourd’hui.

  • Trois postes d’auxiliaire de recherche disponibles à 10 h ou 15 h/semaine
  • Candidatures acceptées : baccalauréat ou maîtrise (en cours) en communication, maîtrise en études françaises (en cours) incluant un cheminement en linguistique ou un cheminement en langue française, socioculture et variation linguistique
  • Ce projet vous intéresse? Faites parvenir votre CV avant le 31 juillet à Nadine.Vincent@USherbrooke.ca

Le Fonds de données linguistiques du Québec (Professeur responsable : Wim Remysen)

Depuis plusieurs décennies, les linguistes réalisent des corpus, c’est-à-dire des ensembles de ressources orales et écrites, en vue de documenter et d’étudier le français utilisé au Québec. Le projet de Fonds de données linguistiques du Québec a pour objectif de constituer une plateforme numérique destinée à réunir des corpus représentatifs de la langue parlée et écrite au Québec. Les auxiliaires de recherche aideront à la préparation des divers corpus traités dans le projet (transcription et révision d’entrevues sociolinguistiques ou de textes de nature diverse).

  • Trois postes d’auxiliaire de recherche disponibles à 10 h ou 15 h/semaine
  • Candidatures acceptées : maîtrise en études françaises (en cours) incluant un cheminement en linguistique ou un cheminement en langue française, socioculture et variation linguistique
  • Atout : connaissance de la linguistique de corpus, connaissance des logiciels de transcription (dont Praat)
  • Ce projet vous intéresse? Faites parvenir votre CV avant le 31 juillet à Wim.Remysen@USherbrooke.ca

Phraséologie dans les domaines fondamentaux (Professeure responsable : Gaétane Dostie)

Ce projet porte sur les phrases toutes faites comme Le chat est sorti du sac et Il n’y a pas d’âge pour apprendre. Son principal objectif est de dégager les propriétés sémantico-pragmatiques, morphologiques et syntaxiques de ces phrases et d’en rendre compte dans des articles de dictionnaire détaillés. Le travail de l’assistante ou de l’assistant s’inscrira en amont. Il s’agira de rechercher des informations spécifiques en ce qui a trait à l’usage des phrases étudiées en consultant diverses bases de données textuelles. Il devra consigner de manière méticuleuse les informations trouvées dans une fiche prédéterminée comportant une série de rubriques techniques.

  • Un poste d’auxiliaire de recherche disponible à 5 h/semaine
  • Candidatures acceptées : maîtrise en études françaises (en cours) incluant un cheminement en linguistique ou un cheminement en langue française, socioculture et variation linguistique
  • Atout : connaissance minimale dans le domaine de la phraséologie
  • Ce projet vous intéresse? Faites parvenir votre CV avant le 31 juillet à Gaetane.Dostie@USherbrooke.ca

Normes et pratiques linguistiques au Québec (1763-1914) : mobilité, réseaux et alliances (Professeur responsable : Wim Remysen)

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la sociolinguistique historique, est consacré à l’histoire du français québécois à travers des documents manuscrits privés. Le projet s’attache plus particulièrement à l’analyse d’ego-documents, c’est-à-dire des textes à caractère privé ou autobiographique (journaux intimes, correspondance familiale, récits autobiographique), etc. Ces documents ont longtemps été laissés de côté par l’historiographie, alors qu’ils sont essentiels à la compréhension de l’évolution de la langue. Le travail confié à l’auxiliaire de recherche consistera à transcrire des ego-documents et à en analyser certains aspects. Ce projet offre aussi une bourse à une étudiante ou à un étudiant qui souhaite réaliser un mémoire de maîtrise sur le sujet.

  • Un poste d’auxiliaire de recherche disponible à 10 h/semaine et une bourse d’une valeur de 2500 $/session (renouvelable)
  • Candidatures acceptées : maîtrise en études françaises (en cours) incluant un cheminement en linguistique
  • Ce projet vous intéresse? Faites parvenir votre CV avant le 31 juillet à Wim.Remysen@USherbrooke.ca

Qui sommes-nous?

Le CRIFUQ est un centre de recherche en linguistique qui s’intéresse au français tel que nous l’utilisons au Québec, sous toutes ses formes. Son équipe travaille à la réalisation de projets variés, consacrés entre autres à la description de la langue dans les dictionnaires, à la variation et à l’évolution du français québécois ou encore aux discours sur la langue et sur la norme au Québec.

Les chercheures et chercheurs actifs au Centre dirigent aussi plusieurs projets de mémoire et de thèse consacrés à des problématiques de recherche qui mettent de l’avant le français qui a cours en contexte québécois.